top of page

Semaine Unité Chrétiens: la célé!

CÉLÉBRATION ŒCUMÉNIQUE

Dimanche 21 janvier 2024

Eglise protestante LINGOLSHEIM, 10 H

Prélude musical et entrée en cortège des intervenants ( une calebasse est déposée sur l'autel avec des petits gobelets)

Une fois arrivés devant les marches de l'autel, les intervenants attendent et le pasteur monte vers l'autel pour prendre la calebasse dans les mains.

Lecteur Olivier GRAVEL, président du CP :

          Au Burkina Faso, on utilise une calebasse pour partager de l’eau avec ses invités qui arrivent fatigués de leur voyage. C’est une façon d’accueillir et d’exprimer l’hospitalité et la fraternité, Lorsque le visiteur s’est désaltéré, la conversation peut commencer et le but de la visite peut être exprimé. 

Alors que nous nous rassemblons pour prier ensemble, nous vous accueillons comme Abraham accueillit les trois visiteurs en leur offrant de l’eau pour qu’ils se désaltèrent. Nous vous invitons à vous désaltérer en partageant l’eau de cette calebasse. 

Invitation à la prière JP SCHWAB

C       Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 

A       Amen.

C       Nous voici rassemblés, frères et sœurs, pour prier pour l’unité visible des chrétiens. Au cœur de notre célébration se trouve le récit du Bon Samaritain dans lequel nous entendons l’appel divin à aimer Dieu et à aimer notre prochain comme nous-mêmes.  

Préparons-nous à rencontrer le Dieu d’amour dans l’action de grâce et dans la joie, en nous souvenant de son commandement à nous aimer les uns les autres.  

A       Gloire à toi, Père, qui t’es révélé dans ta création et qui nous appelles tous à vivre en ta présence.Gloire à toi, Christ Jésus, qui t’es donné entièrement pour chacun de nous et nous invites à faire de même. Gloire à toi, Saint-Esprit, qui nous rassembles dans l’amour et l’unité. Gloire à toi, Dieu très aimant, en qui nous sommes créés, rachetés et qui fais notre unité. Amen.

 

CHANT: Nous venons dans ta maison AEC 206, 3 strophes

 

 

Litanie de louange et d’action de grâce

JPS    Tournons nos cœurs vers Dieu et faisons monter vers lui notre louange :

Lecteur UEPAL Loué sois-tu, Seigneur, qui as insufflé ton amour dans nos cœurs afin que nous ne perdions jamais l’espérance. Par ton amour tu délivres nos vies de la crainte et tu soignes nos cœurs blessés et meurtris. Loué sois-tu pour tous les hommes et les femmes qui sèment des germes d’amour et d’espérance parmi leurs « prochains » dans le monde entier. 

A       Seigneur, nous te louons.

Lecteur CATHO         Dieu éternel, nous te remercions pour le don de Jésus, ton fils, Rédempteur de toute l’humanité. Loué sois-tu pour la grâce de la conversion et pour tous les germes de foi, d’espérance et de charité que tu as semés parmi ton peuple et en tous lieux. Grâce te soit rendue pour la foi que nous avons reçue des Apôtres, pour la prière de Jésus pour l’unité, et pour le don de la Bonne Nouvelle du salut. 

A       Seigneur, nous te louons.

Lecteur EPLS  Dieu très aimant, nous t’adorons pour la générosité de ton amour pour tous, un amour si parfait qu’il dépasse notre entendement, un amour qui ne fait pas de distinction de race, de genre ou de statut social. Nous t’adorons, toi qui par amour as envoyé ton Fils, Jésus Christ, dans le monde, et continues à nous combler de ton amour par l’action du Saint-Esprit. 

A       Seigneur, nous te louons.

Prières de confession

Daniel ETTE  Nous nous présentons maintenant devant toi, Seigneur, pour confesser nos péchés : en recherchant le bonheur sans Dieu et en ignorant son commandement d’aimer, nous nous sommes détournés de lui et de notre prochain. Notre égoïsme et notre désir de possession et de contrôle nous séparent de Dieu.  Silence  Dieu de miséricorde,

A       pardonne-nous et guéris-nous.

Lecteur UEPAL          Lorsque nous adhérons à des idéologies qui nient l’humanité des autres, nous élevons des murs de division, semons des germes de haine et de violence, et abandonnons le commandement du Seigneur de nous aimer les uns les autres.Silence Dieu de miséricorde,

A       pardonne-nous et guéris-nous.

Lecteur CATHO         Nous avons laissé nos cœurs s’endurcir et nous sommes égarés nous-mêmes. À cause de notre manque de compassion, nous ne voyons plus Jésus dans ceux qui sont différents de nous.Silence  Dieu de miséricorde,

A       pardonne-nous et guéris-nous.

Lecteur EPLS  Nous n’avons pas su ouvrir notre cœur et notre pensée à la nature infinie et inconditionnelle de l’amour de Dieu pour tous. Parce que nous nous fermons à cet amour, le monde est obscurci par l’égoïsme, la violence, l’indifférence et la perte de sens.  Silence Dieu de miséricorde,

A       pardonne-nous et guéris-nous.

Daniel ETTE  Dieu, Père de notre Seigneur Jésus Christ que tu as envoyé à la plénitude des temps pour racheter la création tout entière, nous t’en supplions : prends pitié de nous, pardonne nos péchés et transforme-nous par ton Saint-Esprit. 

A      Gloire à Dieu, que nous louons d’une seule voix.

Trisagion[5]   introduit par Daniel: disons cette formule ancienne, une des plus anciennes prières chrétiennes:

A       Saint Dieu !

Saint fort !

Saint immortel, aie pitié de nous !

Répons liturgique: Nous t'adorons, nous t'aimons AEC 267 3 strophes

Lecture de l’Ancien Testament      Genèse 18,1-8 

Lecteur EPLS  Le Seigneur apparut à Abraham aux chênes de Mamré alors qu’il était assis à l’entrée de la tente dans la pleine chaleur du jour. Il leva les yeux et aperçut trois hommes debout près de lui. À leur vue il courut de l’entrée de la tente à leur rencontre, se prosterna à terre et dit : « Mon Seigneur, si j’ai pu trouver grâce à tes yeux, veuille ne pas passer loin de ton serviteur. Qu’on apporte un peu d’eau pour vous laver les pieds, et reposez-vous sous cet arbre. Je vais apporter un morceau de pain pour vous réconforter avant que vous alliez plus loin, puisque vous êtes passés près de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais comme tu l’as dit. » Abraham se hâta vers la tente pour dire à Sara : « Vite ! Pétris trois mesures de fleur de farine et fais des galettes ! » et il courut au troupeau en prendre un veau bien tendre. Il le donna au garçon qui se hâta de l’apprêter. Il prit du caillé, du lait et le veau préparé qu’il plaça devant eux ; il se tenait sous l’arbre, debout près d’eux. Ils mangèrent.

Psaume responsorial       Psaume 138

Lecteur UEPAL

            Je te célèbre de tout mon cœur ;                     face aux dieux je te chante.

                        Je me prosterne vers ton temple saint                                    et je célèbre ton nom,

à cause de ta fidélité et de ta loyauté,car tu as fait des promessesqui surpassent encore ton nom.

         Le jour où j’ai appelé et où tu m’as répondu,tu as stimulé mes forces.

          Que tous les rois de la terre te célèbrent, Seigneur,car ils ont entendu les promesses de ta bouche.

        Qu’ils chantent sur les routes du Seigneur : « Grande est la gloire du Seigneur !

Si haut que soit le Seigneur,il voit le plus humbleet reconnaît de loin l’orgueilleux. »

         Si je marche en pleine détresse,

tu me fais revivre,tu portes la mainsur mes adversaires,et ta droite me rend vainqueur.

          Le Seigneur fera tout pour moi.

         Seigneur, ta fidélité est pour toujours !

         N’abandonne pas les œuvres de tes mains.

Répons ch anté : Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit AEC 151, 4ème strophe

Lecture de l’Évangile   Luc 10,25-37

Daniel ETTE  Et voici qu’un légiste se leva et lui dit, pour le mettre à l’épreuve : « Maître, que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Dans la Loi qu’est-il écrit ? Comment lis-tu ? » Il lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même ». Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais cela et tu auras la vie ».

          Mais lui, voulant montrer sa justice, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » 

Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, il tomba sur des bandits qui, l’ayant dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Il se trouva qu’un prêtre descendait par ce chemin ; il vit l’homme et passa à bonne distance. Un lévite de même arriva en ce lieu ; il vit l’homme et passa à bonne distance. Mais un Samaritain qui était en voyage arriva près de l’homme : il le vit et fut pris de pitié. Il s’approcha, banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin, le chargea sur sa propre monture, le conduisit à une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, tirant deux pièces d’argent, il les donna à l’aubergiste et lui dit : “Prends soin de lui, et si tu dépenses quelque chose de plus, c’est moi qui te le rembourserai quand je repasserai”. Lequel des trois, à ton avis, s’est montré le prochain de l’homme qui était tombé sur les bandits ? »

        Le légiste répondit : « C’est celui qui a fait preuve de bonté envers lui ».

         Jésus lui dit : « Va et, toi aussi, fais de même ».

CHANT: Tu me veux à ton service AEC 427; 1-3

 

Sermon / Homélie: Daniel ETTE

Suivi d’un temps de musique ( interlude)

 

 

 

Affirmation d’amour inspirée de 1 Co 13 introduite par JP SCHWAB

Lue en antiphonie, une partie de l’assemblée lisant la première partie de chaque strophe, l’autre la seconde.

I        Quand je parlerais en langues, celle des hommes et celle des anges, s’il me manque l’amour je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante.

II       Quand j’aurais le don de prophétie,la science de tous les mystères et de toute la connaissance,s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

I        Quand je distribuerais tous mes biens aux affamés, quand je livrerais mon corps aux flammes, s’il me manque l’amour, je n’y gagne rien.

II       L’amour prend patience, l’amour rend service, il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne cherche pas son intérêt,il ne s’irrite pas, il n’entretient pas de rancune.

I        L’amour ne se réjouit pas de l’injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité.Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout.

II       L’amour ne disparaît jamais.

         Les prophéties ? Elles seront abolies.

         Les langues ? Elles prendront fin.

         La connaissance ? Elle sera abolie.

A       Ces trois-là demeurent, la foi, l’espérance et l’amour.Mais l’amour est le plus grand.

Hymne/CHANT: Seigneur tu cherches tes enfants AEC 536, 3 strophes

Temps d'annonces pour les communautés respectives

Offrande à destination annoncée par JP SCHWAB

Prières d’intercession

JPS + UEPAL Nous avons été invités à vivre l’appel divin à aimer Dieu et notre prochain comme nous-mêmes. Alors que nous renouvelons notre engagement à répondre à cet appel, fais que cet amour renforce notre unité en tant que chrétiens.

          De tout notre cœur, nous désirons demeurer dans l’amour de Dieu et obtenir la grâce d’aimer notre prochain comme nous-mêmes.

Seigneur Dieu, toi dont l’amour est sans limite, nous te prions afin que tous puissent connaître ta miséricorde infinie et croire en ton désir de nous combler de ton amour infini.

A      Comble-nous de ton amour ! Fais que nous soyons un en toi.

Lecteur CATHO  Nous joignons nos prières à celle de Jésus, qui a prié pour l’unité de tous ses disciples.

Dieu de communion, nous te prions afin que nous puissions œuvrer ensemble pour ta plus grande gloire, en répandant la Bonne Nouvelle du salut pour tous.

A      Comble-nous de ton amour ! Fais que nous soyons un en toi.

 

 

Lecteur EPLS Nos cœurs sont affligés en voyant la confusion et la division dans le monde.

Dieu de guérison, nous t’implorons de nous rassembler en un seul troupeau alors que nous sommes dispersés comme des brebis sans berger. Éclaire-nous par ton Esprit et envoie-nous, deux par deux, pour que nous soyons la lumière du monde et le sel de la terre.

A      Comble-nous de ton amour ! Fais que nous soyons un en toi.

Lecteur CATHO         Notre monde est apeuré par la terreur et la violence. Des millions d’hommes et de femmes sont contraints de fuir de chez eux à la recherche d’un refuge et de sécurité. 

Dieu de l’accueil, accorde-nous la grâce d’oser prendre des étrangers dans nos bras, de soigner leurs blessures, et de nous engager par solidarité avec eux. Affermis notre résolution d’être bons et miséricordieux et de toujours agir avec nos frères et sœurs comme tu agis avec nous.

A      Comble-nous de ton amour ! Fais que nous soyons un en toi.

Lecteur EPLS Nous sommes conscients que par faiblesse et par crainte, nous passons souvent à bonne distance, nous détournant de ceux qui ont besoin de notre aide. 

Dieu de puissance, malgré notre manque de charité, ouvre nos cœurs afin qu’ils puissent connaître la longueur, la largeur et la profondeur de ton amour, et que nous puissions t’aimer davantage et aimer notre prochain comme nous-mêmes. 

A      Comble-nous de ton amour ! Fais que nous soyons un en toi.

La prière du Seigneur

JPS   En tant qu’enfants de Dieu, prions comme Jésus nous l’a enseigné :

A       Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses. comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisses pas entrer en tentation mais délivre-nous du mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

 

 

  

Prière conclusive, introduite par Daniel ETTE avec l'assemblée:

A       Seigneur Jésus qui as prié pour que tous soient un, nous te prions pour l’unité de tous les chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.

Fais que ton Esprit nous donne d’éprouver la souffrance de la séparation, de voir notre péché et d’espérer au-delà de toute espérance. Amen.[6] 

Envoi

La calebasse (ou le récipient contenant de l’eau) est apportée et élevée devant l’assemblée pendant que le célébrant dit :

C       Désaltérés par l’eau vive, allons aimer Dieu et aimer notre prochain comme nous-mêmes, unis en Christ et animés par le Saint-Esprit.

Et recevons sa bénédiction: ……

Hymne/chant final Naître, renaître 2 strophes


[5] ‘Trois fois saint’ est l’une des plus anciennes prières chrétiennes, souvent chantée dans les Églises d’Orient et d’Occident. Certaines traditions pensent qu’elle fut prononcée pour la première fois par Nicodème au moment où il recueillit le corps de Jésus descendu de la Croix.

[6]  Prière quotidienne pour l’unité des chrétiens de la Communauté du Chemin Neuf.

110 vues

Comments


bottom of page