L'Ascension, un dimanche? Oui, aujourd'hui, 29 mai 2022!



Accueil

Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion du Saint Esprit soient avec vous tous.

Salut à vous qui Le savez ressuscité depuis le matin de Pâques !

Ensemble, réjouissons-nous de ce temps de partage et de chants

Cantique : Louange et gloire à ton nom AEC 271 3 strophes


Louange: PSAUME 47


* Peuples, battez tous des mains

* Acclamez Dieu avec un coeur joyeux !


* Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,

* Il est le grand roi sur toute la terre.


* Il choisit pour nous un héritage

* Chantez pour notre roi, chantez !


* Il est assis sur son trône sacré !

* Les chefs des peuples se sont rassemblés :


* C'est le peuple du Dieu d'Abraham.

* Les chefs de la terre sont à Dieu


* Il s’élève au-dessus de toutes choses

Tous : Amen !

Répons : Je louerai l’Eternel AEC 151, 1+4


Confession des péchés :

Seigneur tu nous aimes et tu nous appelles à ton service. Mais nous préférons écouter d’autres voix et n’en faire qu’à notre tête.

Tu nous donnes le temps d’aimer et de vivre, mais nous sommes toujours insatisfaits et critiques

Tu nous donnes le temps du repos et de la rencontre mais nous avons souvent plus important à faire que de nous arrêter pour te rencontrer et rencontrer les autres en vérité.

Pardon, Seigneur !

Délivre-nous de nous-mêmes et fais-nous découvrir la joie d’une vie vécue dans l’amour de toi et des autres. Amen


Répons : Prends pitié de nous o Seigneur version Kumbaya AEC 609


Annonce de la grâce

Ecoutons ce que le psalmiste nous dit de l’amour de Dieu pour nous :

Le Seigneur est compatissant et bienveillant, patient et d'une immense bonté. Il ne nous a pas punis comme nous l'aurions mérité, il ne nous a pas fait payer le prix de nos fautes. Sa bonté pour ses fidèles monte aussi haut que le ciel au-dessus de la terre. Le Seigneur aime ses fidèles comme un père aime ses enfants. (Ps 103)

C’est pourquoi, nous lui disons merci !


Répons: Mon Dieu est bon fcs_ anglais - alsacien


1) Epître : Actes 1, 3-4. (5-7) 8-11

3 En effet, après sa mort, c'est à eux qu'il se montra en leur prouvant de bien des manières qu'il était vivant : pendant quarante jours, il leur apparut et leur parla du Royaume de Dieu. 4 Un jour qu'il prenait un repas avec eux, il leur donna cet ordre : « Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis, le don que je vous ai annoncé

Vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout du monde. » 9 Après ces mots, Jésus s'éleva vers le ciel pendant que tous le regardaient ; puis un nuage le cacha à leurs yeux. 10 Ils avaient encore les regards fixés vers le ciel où Jésus s'élevait, quand deux hommes habillés en blanc se trouvèrent tout à coup près d'eux 11 et leur dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour aller au ciel, reviendra de la même manière que vous l'avez vu y partir. »




2) Evangile : Récit de l’Ascension en Luc 24,

46Et il leur dit : Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour, 47et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. 48Vous êtes témoins de ces choses. 49Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut. 50Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. 51Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux, et fut enlevé au ciel. 52Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ; 53et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.


CHANT : Trouver dans ma vie ta présence AEC 601


Message

Ce matin, pas de discours théorique. Vous êtes venus jusqu’ici pour passer un bon moment, d’abord ici à la chapelle puis autour du pique-nique et pour les plus courageux, une petite marche postprandiale ( ou digestive, c’est pareil).


Qui d’entre vous a un couteau dans son sac ? ou dans la poche ? Peut-être un Laguiole, ce fameux couteau fabriqué depuis le 19ème siècle dans le village éponyme de l’Aubrac.


Ou alors le couteau qui fait fourchette, cuillère, couteau, idéal pour les randonnées ?

Mais la rolls-royce reste le couteau suisse ! J’en avais un, j’ai dû le laisser chez mes parents… Je n’ai rapporté qu’une pâle copie.


La première chose que l’on remarque, à l’extérieur du couteau, c’est la croix. La croix est vraiment première et primordiale – je veux parler de celle de Jésus, bien sûr. La croix sur laquelle Jésus est mort, mais aussi le souvenir de sa naissance ici dans cette chapelle, sans oublier son ascension, fête du jour, puis le don de l’Esprit à la Pentecôte, esprit qui nous permet de faire les bons choix dans les moments « cruciaux »…

La croix, à l’extérieur du couteau, frappe le regard, mais elle est, tout comme peut d’ailleurs aussi l’être la croix de Jésus, un symbole mort, inefficace, inopérant : la croix ne parle pas ou plus nécessairement aux gens, elle peut n’avoir aucune action sur eux et, surtout, elle ne fait pas nécessairement ou automatiquement quelque chose.


Le tournevis cruciforme

Pour mieux rappeler le côté opérant et opérationnel de la croix il existe, sur le couteau suisse, un tournevis en forme de croix, un tournevis dit cruciforme! C'est un instrument de travail qui nous manque cruellement quand nous ne l'avons pas sur nous en cas de besoin. Avec un tournevis cruciforme on peut serrer bien mieux et plus efficacement qu'avec un tournevis plat normal: serrer bien sûr, mais aussi desserrer, défaire des situations figées, bloquées, sans issue, et ceci grâce à la portée des efforts sur deux faces et non une seule. Votre action est donc mieux répartie, plus ciblée, plus efficace.

La croix est vraiment le remède le plus efficace contre les vis/vices, je dirais même les vis/vices les plus récalcitrants.


Pour vous mesdames, la pincette!

Elle est bien utile pour retirer les échardes chez soi-même, - ou chez les autres. C'est pourquoi on trouve quelque fois la loupe et la pincette côte à côte sur certains couteaux, elles sont vraiment complémentaires : la pincette permet de saisir correctement, proprement, en finesse, l'écharde que la loupe a permis de repérer.

La foi, la religion a toujours trait aussi à la relation, au côté relationnel : ce matin, mais c’est vrai à chaque moment de notre vie, nous ne sommes pas seuls sur nos chemins. La pincette permet aussi de s'attaquer aux tiques pour les extraire, avant que la maladie ne se propage et ne devienne irréversible ?


Le tire-bouchon

Revenons maintenant à un instrument plutôt masculin, pas seulement parce qu’il évoque le cochon et sa queue : le tire-bouchon ! Le tire-bouchon, comme la pincette, est lui aussi conçu pour l'extraction. Il est même indispensable pour extraire le bouchon de la bouteille qui contient le vin de la cène ou de la messe, - ce qui attirera notre attention sur le fait que la foi chrétienne se base sur des rites, sans lesquels l'humain ne peut pas vivre et ne pas trouver de sens sans communion au réel : du pain, du vin, du concret… au-delà des paroles. Il est plus facile d'imaginer le repas de la Cène, en goûtant le pain et le vin, que de se représenter la manière dont Jésus est monté au ciel en ce jeudi de l'Ascensions, nous en conviendrons!


Bientôt l'heure de rompre le pain, justement et de casser la croûte alors vive l'ouvre-boîte

Oui- dans certaines situations le tire-­bouchon est inadapté ou insuffisant: si vous avez faim, et même si vous avez une boîte de conserve à disposition, elle ne sert à rien si vous êtes incapable de l'ouvrir. La nourriture spirituelle, le pain de vie et l'eau de vie (ou disons plutôt l'eau vive !) sont largement disponibles autour de nous, il y a des trésors inestimables dans l'Ecriture, pour rassasier et désaltérer les gens qui ont faim et soif de sens, mais il faut savoir l'ouvrir, cette Ecriture, la décrypter, la mettre à disposition, la parole de l’Evangile.


La lame

La principale caractéristique d'un couteau est de comporter une lame, sinon ce ne serait pas un couteau, et vous vous attendiez sans doute à ce que je commence par elle. Je ne l'ai pas fait, mais je vais me rattraper maintenant. La lame coupe, tranche, - et si possible bien ! -, et elle rappelle ainsi un peu l'épée à deux tranchants qu'est la parole de Dieu (Hébreux 4,12 ; Apocalypse 1,16; 2,12).


Il est vrai que, de temps en temps, il faut savoir trancher, dans la vie, et donc aussi en Eglise, en tant que citoyen du monde et que chrétien placé dans ce monde!


Après un bon repas ou même un pique-nique sur un coin de banc, vient le moment de tirer le cure-dents.

Une petite pièce pour la bonne bouche, si j'ose dire. Il est absolument indispensable, lorsque quelque chose vous est resté au travers de la gorge, ou plus exactement dans les dents et les gencives, car cela arrive aussi au croyant, puisqu'il est humain, après tout, et qu'il ou elle a affaire à l'humain, dans ses qualités et dans ses travers! Il faut alors sortir, extraire, évacuer ce qui nous gêne, avant que cela ne pourrisse et ne vous pourrisse la vie et ne provoque des caries; ces caries qui vous enlèveraient alors tout le mordant dans l'action.


Une dernière considération : La couleur

Un couteau suisse est, s’il est un véritable couteau suisse et non un vulgaire couteau contrefait, de couleur rouge vif. Cette couleur vous permet de le repérer rapidement dans votre sac, de l’avoir toujours à portée de main pour palier à toutes les situations que je viens de décrire.


Rouge comme le sang du Christ versé pour nous sur la croix à Golgotha. D’ailleurs la petite croix blanche sur le fond rouge du couteau suisse ne peut-elle pas être un rappel permanent de ce don du Christ pour nous sauver, tout comme le couteau suisse qui peut être salvateur pour nous?



Voilà ce que je crois, car à la croix, j’y crois !


CHANT AEC 526, 1-3 Jésus est au milieu de nous

Intercession :

Seigneur Le ciel s'est ouvert à la terre Jésus a apporté le goût de Dieu dans nos vies La terre a retrouvé le chemin du ciel Avec le Christ assis à la droite de Dieu, tout est à nouveau possible Partons sans tarder dans ce monde pour y marcher avec la paix de Dieu en bandoulière Allons là où sa tendresse et son souffle nous précèdent déjà… Nous Te confions aussi nos proches et ceux et celles qui ont besoin de courage et de paix Seigneur, nous avons confiance en toi : tu nous exauces bien au-delà de ce que nous attendons Nous Te le demandons au nom du Christ. Amen + Notre Père


Bénédiction

Que le soleil inonde et réchauffe ton visage,

Que la pluie ruisselle dans tes champs,

que le vent souffle dans ton dos, que ton chemin soit béni !

Et que jusqu'à notre prochaine rencontre, Dieu te garde dans la paume de ses mains !

Cantique : AEC 882 Que la grâce de Dieu

0 commentaire

Posts récents

Voir tout