top of page

Dimanche 3 mars 2024: Oculi

3ème du Dimanche du Carême Oculi

 

Accueil : Au nom de Dieu, Père, Fils et Saint Esprit, soyez les bienvenus à ce culte du 3ème dimanche du temps du Carême.

Et bonne fête aux grands-mères!!!

Le temps du Carême, un temps de dépouillement et de retour en soi, de méditation et de silence. Nous sommes à la moitié du chemin…

 Le thème du dimanche Oculi nous invite à « Suivre le Christ », à nous mettre en route avec lui, pleinement, résolument. Car, le mot d’ordre nous le rappelle : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le Royaume de Dieu »  Luc 9, 62

Même si on n’est pas des bœufs, le thème de de dimanche nous invite à suivre le Christ et à ne pas mettre la charrue avant les bœufs !

Car cette marche à la suite du Christ est un engagement de tous les instants.

Suivre le Christ, être fidèle à son message, c’est un défi de chaque instant, et notre condition humaine nous trahit souvent dans cette quête. L’apôtre Paul nous le disait la semaine passée : personne n’est parfait !

 

CHANT : Te ressembler Jésus Rec Alléluia 44-12, 1-3

 

Psaume 34 : P : Je me tourne vers toi, Seigneur ; mon Dieu, je me fie à toi, ne me laisse pas déçu.

A : Fais-mois la grâce de te tourner vers moi, Seigneur, car je suis seul et misérable.

P : Soulage mon cœur de ses angoisses et retire-moi de la détresse

A : Je me tourne vers toi, Seigneur ; mon Dieu, je me fie à toi, ne me laisse pas déçu.

 

Répons : Je me confie en toi  AEC 154, 1+2 strophes

 

Pénitence :

On me dit de te suivre Seigneur, mais sur quels chemins ? //

Te suivre, Seigneur, la croix m'en indique le sens et m'en redit le chemin !

Et quand je réfléchis à  ton chemin sur terre, avec toutes les fois où tu as été seul, abandonné, trahi, j'hésite à vouloir te suivre, car je prends peur, tout simplement.

Ce chemin là est dur, il y a de la souffrance, la mort est au rendez-vous!

Tout va trop loin ! Jamais je ne pourrais tenir le rythme,

Jamais je ne pourrais et ne voudrais aller aussi loin : souffrir n'est pas dans mes cordes.

Se dépouiller et tout donner ? Moi qui ai toujours peur de n'en avoir pas assez ?

Aller jusqu’à mourir pour les autres? N'est-ce pas un peu trop fort ? //

 

Pour te suivre, Seigneur, je me sens bien trop petit,

Je me sens bien trop faible, Je me sens bien trop lâche.

 

 

Mais j'aimerai tant te suivre, Seigneur

Car je crois que ce n'est que sur ce chemin-là, à ta suite, que ma vie prend tout son sens et reçoit son goût d'éternité. Mes chemins d’homme m’emmènent souvent dans des impasses, et la déception, l’amertume, la fatigue sont au rendez-vous.

C'est pourquoi, avec mes sœurs et mes frères, Je veux te prier :

 

Apprends-moi à tenir bon malgré mes limites et les épreuves que j’inflige et qu’on m’inflige.

 

Seigneur, pour toutes les fois où j'ai eu envie de ne plus te suivre, prends pitié de moi !

 

Répons : Quand le soir descend strophe 1 et prends pitié de moi strophe 2

 (mélodie Kymbaya AEC 609, 2x )

 

Annonce de la grâce

Suivre le Christ, ce n'est jamais marcher seul. C'est marcher avec lui. Il est notre compagnon de route. Quand tout le monde est parti, il n’y en a qu’un qui reste : c’est Lui !

 

Il nous précède ; il nous ouvre le chemin ; il nous conduit au Père, comme il nous l'a promis lorsqu'il a dit :

 

"Je suis le chemin, la vérité et la vie ;

Personne ne vient au Père sinon par moi.

Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande"

 

Répons : L'amour du Seigneur est lumière Rec Alléluia 48-09, strophe 4

 

 

 

Prière avant la lecture biblique : Ferme ton parapluie, mon frère


Ferme ton parapluie, mon frère, la prière n'est pas un parapluie ; Dieu ne vend pas de parapluie, il aime trop le vent ! J'avais peur de me mouiller, je me croyais à l'abri sous ma prière parapluie ; mais tu m'as éclaboussé par dessous, Seigneur ; la rafale est venue de côté, et le parapluie troussé ! J'avais cru sous le parapluie, que tu te tenais toi aussi, toi le maître de l'Esprit ... Un p'tit coin d'parapluie, un p'tit coin de paradis, c'était ma chanson....... J'ai ouvert les yeux, personne sous le parapluie. Personne d'autre que moi, un homme au sec, un homme sec, les doigts crispés sur le manche de la prière parapluie. Viens, maître du vent et de l'Esprit, emporte aux quatre coins du vent mon ridicule parapluie et ma prière paravent ! Toi le Dieu des sans - parapluie, pousse moi dehors, dans le vent, mouille moi, Seigneur. Mais donne-moi en même temps, la joie et la force de ceux que tu trempes de l'Esprit ! Amen.


Lectures bibliques :

1)   Lettre du premier livre des Rois, chap 19, versets 1-8 :

 

19 1 Le roi Achab raconta à Jézabel, sa femme, tout ce qu'Élie avait fait, et comment il avait mis à mort tous les prophètes de Baal. 2 Jézabel envoya alors un messager pour avertir Élie en ces termes : « Si demain à pareille heure je ne t'ai pas traité comme tu as traité ces prophètes, que les dieux m'infligent la plus terrible des punitions ! » 3 Élie prit peur l et s'enfuit pour sauver sa vie. Il se rendit à Berchéba, dans le pays de Juda ; là, il laissa son serviteur, 4 puis il marcha pendant une journée dans le désert, et alla s'asseoir sous un arbuste, un genêt. Il souhaitait mourir et dit : « Maintenant, Seigneur, j'en ai assez ! Reprends ma vie, car je ne vaux pas mieux que mes ancêtres. » 5 Puis il se coucha et s'endormit sous le genêt ; mais un ange vint le toucher et lui dit : « Lève-toi et mange. » 6 Et il vit en effet près de lui une de ces galettes, que l'on cuit sur des pierres chauffées, et un pot d'eau. Après avoir mangé et bu, il se recoucha ; 7 mais l'ange du Seigneur revint le toucher et lui dit : « Lève-toi et mange, car tu devras faire un très long voyage. » 8 Élie se leva donc pour manger et boire, puis avec les forces trouvées dans ce repas, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à l'Horeb, la montagne de Dieu.

                                                                                     

Pas de répons après la première lecture !!

 

 

2)   Evangile de Luc chap.9, versets 57-62 :

57 Ils étaient en chemin, lorsqu'un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » 58 Jésus lui dit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse se coucher et se reposer. »

59 Il dit à un autre homme : « Suis-moi. » Mais l'homme dit : « Maître, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. » 60 Jésus lui répondit : « Laisse les morts enterrer leurs morts ; et toi, va annoncer le Royaume de Dieu. »

61 Un autre homme encore dit : « Je te suivrai, Maître, mais permets-moi d'aller d'abord dire adieu à ma famille. » 62 Jésus lui déclara : « Celui qui se met à labourer puis regarde en arrière n'est d'aucune utilité pour le Royaume de Dieu. »

 

Répons : Louange à toi ô Christ

 

CHANT : Venez au sauveur AEC 409, 1-3

 

 

Prière d’intercession : Seigneur Jésus, tu nous appelles à te suivre, aussi sur le chemin qui passe par la croix. Tu sais combien nous sommes hésitants à te suivre sur ce chemin-là. Nous ne voulons pas souffrir, nous avons peur de la mort, la mort de nos relations, le vieillissement de notre corps, la mort de nos illusions...

 

 Seigneur donne-nous encore cette certitude que le chemin ne s’arrête pas au Golgotha, avec la trahison et la violence,  mais qu’il nous conduit au matin de Pâques ; dans la lumière de ta résurrection.

Ce dimanche nous a parlé du regard : Oculi. Que notre regard ne se détourne pas des théâtres de conflits : la 3ème année de guerre a débuté en Ukraine, le Proche-Orient est toujours en ébullition… n’oublions pas les enjeux moins médiatisés comme en République Démocratique du Congo,…

Cette semaine, les femmes sont mises à l’honneur : nous te prions pour que cessent  les violences commises contre les femmes, leurs droits bafoués auprès et au loin.


 

Aide-nous donc à déjà porter notre regard sur le Christ, messager de la Bonne Nouvelle, porteur de lumière, de vie et de fraternité.

 

Seigneur, sois avec chacun et chacune de nous et fais-nous grandir dans la foi, l’espérance et l’amour. Amen et ensemble, nous te disons : Notre Père

 

 

 

CHANT : Que la Grâce de Dieu soit sur toi AEC 882 (2x)

 

Bénédiction les uns pour les autres (chaîne) : Que Dieu te bénisse, (on repète tous!) Que Dieu te garde ! (on répète) Qu'il tourne son visage vers toi (on répète) Que sa force et que sa joie t'accompagnent ! (on répète) Amen

 

 

90 vues

Kommentare


bottom of page