top of page

Panier jubilatoire garni du 30 avril


La grâce, la paix et la joie soient avec vous, au nom de Dieu Père et du Fils et du Saint-Esprit.

Après la nouvelle naissance, le Bon Berger dimanche dernier, le thème de ce 3ème dimanche, c’est Jubilate. Quand quelqu’un jubile, il est rempli d’une joie immense, débordante. Jubilate signifie donc « Réjouissez-vous ! ». Quelqu’un disait très justement au sujet des chrétiens que s’ils avaient vraiment la joie dans le cœur comme le dit un chant bien connu, ça serait bien qu’ils le montrent un peu plus ! C’est vrai que de parler de joie et de tirer une tronche d’enterrement, y a comme un problème, n’est-ce pas !


Oui, on peut se réjouir car Pâques est derrière nous, et depuis le premier dimanche de Pâques et son tombeau vide, c’est Pâques tous les dimanches, et tous les jours ! Vie nouvelle possible, vie où toutes les petites morts et même la Mort avec un M majuscule ont été vaincues, une fois pour toutes ! Victoire de la Vie et de la joie du Ressuscité promise à tous ceux qui font confiance au Dieu de Jésus-Christ


« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là. » écrivait Paul dans sa 2ème aux Corinthiens (5, 17)

C’est le mot d’ordre pour ce dimanche et pour toute cette semaine.


Jubilate, réjouissez-vous aussi, car pendant ce culte notre famille s’agrandit avec les baptêmes de Marie REISCH ( bientôt 2 ans) et de Yelina ANDRES-PERONNIER (bientôt 10 ans)

Le thème de ce dimanche, c’est la joie : alors chantons ensemble ce premier chant : Le Christ est ressuscité

CHANT : Le Christ est ressuscité (mélodie Pour cet immense bonheur) 3 strophes orgue et accordéon

1. Le Christ est ressuscité, Alléluia, comme il l’avait annoncé Alléluia !

Il nous a donné sa joie, Alléluia, cette joie est là pour moi, Alléluia.


2. Que tu sois petit ou grand, Alléluia, il est là te bénissant, alléluia ;

Que tu sois petit ou grand, Alléluia, redis que son Nom est grand, Alléluia.


3. Pour cet immense bonheur, Alléluia, que tu as mis dans mon cœur Alléluia, je veux te chanter Seigneur, Alléluia, oui Jésus est mon Sauveur Alléluia


LOUANGE Psaume 66 : en alternance


Acclamez Dieu, gens du monde entier.

Célébrez son nom glorieux, honorez-le par vos louanges.

Dites à Dieu : "Combien ce que tu fais est impressionnant !

Face à ton immense puissance tes ennemis abandonnent toute fierté.

Que les gens du monde entier s'inclinent jusqu'à terre devant toi, qu'ils te célèbrent par leurs chants, oui, qu'ils te célèbrent, Seigneur ! "

Venez voir ce que Dieu a fait ; pour les humains son exploit est impressionnant.

Il a mis la mer à sec, on passe le fleuve à pied.

Soyons en joie pour ce haut fait. Il règne avec énergie pour toujours.

Des yeux il surveille les nations : que les rebelles ne fassent pas les fiers !

Peuples, remerciez notre Dieu, louez-le à pleine voix.

Il nous a fait entrer dans la vie, il nous a préservés des faux pas.


Répons : Je louerai L’Eternel AEC 151/1


Pénitence:

Présentons-nous devant Dieu avec nos faiblesses:

J’ai cueilli une fleur sur le bord du chemin.

Je l’ai serrée contre moi

pour la garder

Rien que pour moi.

Mais la fleur s’est fanée.


Un ruisseau traversait mon jardin.

J’ai construit un barrage

pour le garder

Rien que pour moi.

Mais le ruisseau a tari.


J’ai attrapé un rossignol sur une branche.

Je l’ai mis dans une cage

pour le garder

Rien que pour moi.

Mais le rossignol est mort.

Voilà l’image de nos relations avec la création, et avec nos frères en humanité…dans nos façons d’exister, nous aimons confondre « Aimer » avec « Posséder l’autre ». Pour tous ces manquements, prends pitié de nous…

.

Répons : Prends pitié de nous ô Seigneur

(sur la mélodie de Kumbaya AEC 609)


Prends pitié de nous ô Seigneur

Prends pitié de nous ô Seigneur

Prends pitié de nous ô Seigneur

ô Seigneur Prends pitié de nous


Annonce du pardon :


Recevez le pardon de Dieu qui s’exprime en ce jour dans le mot d’ordre de ce dimanche Jubilate :


« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là. » 2 Cor 5, 17


Répons : Mon Dieu est bon ( accordéon)


LITURGIE DE BAPTEME: sens du baptême, symbole de l’eau, confession de foi.

Marie REISCH ( papa Guillaume, maman Cindy, parrain Dominique, et marraine Charlotte secondée par Tonio): „made in France“? née à Strasbourg

Yelina ANDRES – PERONNIER ( papa Sébastien, maman Maryline, parrain William et Marraine Isabelle) photo avec le chat Oana (la famille, en polynésien)


Chant de baptême: Tu es là au coeur de nos vies AEC 614 ( accordéon)


Prière : Nous te louons, Père,

toi qui es Seigneur de toutes choses,

toi qui es notre créateur,

toi qui est l’auteur de ce qui existe. La Nature, les hommes, les femmes, les enfants…


Nous élevons notre esprit vers toi.

Nous t’en prions:

envoie sur nous ton Esprit-Saint;

donne-nous de comprendre les Ecritures,

d’y discerner ta présence et d’en vivre.

Donne-nous la paix et la joie par Jésus, nous te bénissons et nous te louons car tu es proche de nous. Amen

Lecture biblique ( 2 lecteurs Conseil Presbytéral)


L.1 : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre/ La terre était informe et vide,

L.2 : Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme,Mais l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux

L.1 : Dieu dit : que la lumière soit ! » Et la lumière fut.

L.2 : Dieu vit que la lumière était bonne et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres, il appela la lumière « jour » et les ténèbres « nuit ».Il y eut un soir et un matin, ce fut le premier jour.

L.1 : Dieu dit : qu’il y ait une étendue pour séparer les eaux d’en haut, de celles d’en bas.

L.2 : Il en fut ainsi.Dieu appela l’étendue : « ciel ».Il y eut un soir et un matin et ce fut le second jour.

L.1 : Dieu dit : que les eaux qui sont en dessous du ciel s’amassent en un seul lieu et que la partie sèche apparaisse.

L.2 : Il en fut ainsi et Dieu appela la partie sèche « terre » et il appela « mer » l’étendue des eaux. Et Dieu vit que cela était bon. »

L.1 : Puis Dieu créa les humains à sa ressemblance. Il les créa et femmes

JPS Puis il les bénit en leur disant : « Ayez des enfants, devenez nombreux, peuplez toute la terre et dominez-la ; soyez les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre. » 31 Dieu constata que tout ce qu'il avait fait était une très bonne chose. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la sixième journée.

2 1 Ainsi furent achevés le ciel, la terre et tout ce qu'ils contiennent. 2 Dieu, après avoir achevé son oeuvre, se reposa le septième jour de tout son travail. 3 Il fit de ce septième jour un jour béni, un jour qui lui est réservé.


Répons : Qu’aujourd’hui toute la terre AEC 228, 1+2



Message ( et bref interlude)

Bon, j’espère qu’arrivés à ce point du culte, vous aurez tous retenu le nom de ce dimanche : « Jubilate ». Jubilez, réjouissez-vous, traduction plus moderne : faites la teuf, la chouille, be happy,… oui on peut ! Et non, à l’église, chez les chrétiens, comme disait l’autre " la bamboula, la bamboche, c’est pas terminé " !

Pourquoi avons-nous le droit d’être en joie le dimanche matin ? Pas seulement, mais aussi, surtout le dimanche matin. D’abord, parce que nous vivons sous des latitudes qui nous permettent de nous retrouver, au grand jour ! Pas besoin de nous cacher pour célébrer, chanter, prier comme c’est le cas dans d’autres pays. L’ONG Portes Ouvertes a comme chaque année sorti son index des pays les moins « christian - friendly, les moins chrétiens-tolérants » : en 1993, 40 pays persécutaient fortement les chrétiens ; en 2023, 76 pays ! Bascule x2 ! 360 millions de chrétiens qui ne baptisent pas librement les enfants comme on a pu le faire aujourd’hui pour Marie et Yelina. Ça fait un chrétien sur 7 dans le monde qui n'est pas libre… Chiffre 2022 5621 tués, soit 15 par jour… Particulièrement ai Nigéria, Chine, Moyen-Orient. Alors sous nos airs d'insouciance, de joie plus ou moins réelle, nous ne voulons pas les oublier!

Alors oui, avant tout, soyons reconnaissants, heureux de pouvoir nous retrouver, ici, dans le nom de Celui qui n’a pas le droit d’être prononcé dans certains pays sous peine de mort !

J’ai commencé fort, j’avoue, avec cette source de reconnaissance. Pour nous, habitués, fidèles du culte, peut-être que c’est aussi un peu comme chez CULTURA, lors du culte, l’esprit jubile ! Alors on est heureux parce qu’on se pose une heure dans sa semaine, on se retrouve, on réfléchit au sens de la vie, à l’espérance qui nous unit.

Et puis, chacun vient aussi avec ses sources de joie et non-joie : je sais que ce soir par exemple, certains parmi vous feront la fête encore aux sons de l’orchestre Chrysalide, un grand moment en perspective !

D’autres parmi vous, moins habitués des églises mais pas tout-à-fait allergiques quand même, se réjouissent de servir leur prochain, leur pays, en portant des uniformes : pompier, militaire… Quelque fois loin de la base familiale…

D’autres encore sont reconnaissants d’avoir pu se lever ce matin sans trop de bobos…

Certains se réjouissent aussi tout simplement quand sort le nouveau catalogue LIDL : ils pourront compléter leur panoplie en plus des chaussures, du bonnet et de la perçeuse…

Vous voyez, en réfléchissant 5 secondes, chacun trouvera une source jubilatoire. Individuelle et bien sûr communautaire… Cette joie, chez les chrétiens, elle provient d’une source intarissable : la Bible, le message de Jésus, sa vie, sa mort, sa résurrection.



Je lisais récemment deux sondages particulièrement contradictoires : d’un côté, on nous dit qu’il y a moins de croyants en France et de l’autre, on nous dit qu’il n’y a jamais eu autant de baptêmes d’adultes que les années précédentes.

Bien sûr, de nos rangs pourront s’élever des reproches : s'il y a moins de croyants, moins de pratique religieuse, c’est à cause de ce qui se passe dans l’Eglise catholique, scandales à répétition,… On entendra aussi l’un ou l’autre dire, on est trop tiède, pas assez engagé nous autres les pasteurs, et puis dans les familles, ça se perd; c’est quand que vous les baptisez vos gosses? », diront les parents ou grands-parents.


Personnellement, je pense que la plus grande source de joie que l’on peut trouver le dimanche matin, c’est de vivre la communion. De se sentir être comme unis, rassemblés, tournés vers un même sens, vers une même lumière, … se sentir faire partie d’un groupe, d’une famille, dans laquelle chacune et chacun est important, à la même mesure. Je le disais tout à l’heure, mais je le redis : Yelina, Marie, vous êtes mes petites sœurs, par votre baptême… et ça me réjouit, vraiment !


Oui, c’est évident ! Une communauté paroissiale unie, réunie comme ce matin, nous dit plus que tout au monde que Dieu est proche. Car Dieu qui a créé l’homme à son image, est en chacun de nous. Rappelons-nous aussi ce verset de l’Evangile qui nous dit que là où 2 ou 3 sont réunis au nom du Christ, il est au milieu d’eux.


Rappelons-nous encore de ces paroles du Christ, lors de l’appel de son staff rapproché, de ses disciples, il vient à eux non pas avec un enseignement massif, mais il leur pose une question : « que cherchez-vous ? » leur demande-t-il ? Il interroge ceux qui viennent vers lui sur le sens profond de leur désir, de leur quête.

Cette question, Paul la reprendra devant les Athéniens dans le livre des Actes des Apôtres et ce matin, cette question nous est posée à nous, individuellement : « que cherches-tu ? quel est ton désir profond ? »

Les disciples ainsi interrogés ont répondu : « nous avons cherché, nous avons trouvé le Messie »; ils ont pris conscience que leur désir profond était de suivre le Christ et d’appliquer son enseignement.


Pour terminer, je reviens sur la joie. Pas facile d’être en joie si on a un doute sur la présence, sur l’existence même de Dieu. Alors en bon pasteur, je vais vous aider dans votre recherche et vous suggérer un indice. A la manière de Sherlock Holmes, dont je suis un admirateur, un lecteur assidu des nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle. Je l’ai appris récemment, mais Conan Doyle, l’inventeur de Sherlock Holmes pour les non-initiés, était un spirite. Spirit: rien à voir avec le naphta lourd, que vous connaissez mieux sous le nom de white spirit. Non, spirite avec un "e" à la fin: personne en lien avec les esprits pour le dire,définipeut-être un peu simplement. Comment les spirites arrivent à prouver l’existence de Dieu, c’est tout simple, et je crois très vrai. Ils en appellent à une simple expérience visuelle. Je vous la livre: quand vous sortirez tout-à-l'heure par les portes de l’église, je vous invite à jeter un coup d’œil autour de vous lorsque vous serez arrivés sur le parvis (nature, fleurs, rue, maisons, immeubles, ciel, nuages, soleil ou pluie…). Tout ce que l’homme n’a pas créé de ses mains, viendra forcément, élémentairement, d’ailleurs… Créé, fabriqué, imaginé par une autre source… C’est là que vous verrez, que vous reconnaitrez la main, l’empreinte de Dieu. Et sans doute que vous serez alors rassurés, peut-être même heureux… Même à la fin du culte, votre esprit jubilera !

Amen.


CHANT : Seigneur tu cherches tes enfants AEC 536, 3 strophes


Intercession poursuivons notre prière…

En ce dimanche de jubilé, de jubilation, de fête de familles, de retrouvailles, nous voulons d’abord penser à tous ceux qui nous sont pas à la fête. Dieu notre Père, nous te prions pour tous ceux que la vie a déçus ou blessés, tels les malades, les chômeurs, les personnes âgées, les personnes handicapées.

Nous te prions aussi pour ceux qui sont dépourvus de tout, de confort, d’amitié, de tendresse,…pour ceux qui connaissent la guerre, les tourments du corps et de l’âme.


Nous te remercions pour tous ceux pour lesquels ce dimanche 30 avrll sera synonyme de joie ! Les parents de nos baptisés, les parrains, marraines, les enfants, les proches et alliés.


A la veille de la fête du travail, nous te remettons aussi notre nation, ses divisions, ses projets à venir. Merci pour tous ceux qui contribuent par leur travail à la richesse nationale, merci pour les ouvriers, les patrons, les éducateurs, ceux qui enseignent, soignent, protègent, sauvent…


Reçois encore nos demandes personnelles dans le secret de nos cœurs…(silence)

Notre Père



CHANT d’envoi : Viens et nous bénis AEC 890, 1 strophes



Bénédiction : Que rien jamais ne vous fasse souffrir ou pleurer, au point d'en oublier la joie du Christ ressuscité...

Que la joie de Jésus soit force en vous, et entre vous, lien de paix, d'unité et d'amour !

Donnez-vous donc la bénédiction mutuellement !


Que le Seigneur te bénisse

Qu’il te garde

Qu’il t’accompagne aujourd’hui et pour toujours.

Sois en paix, avec les autres

Sois en paix avec Dieu. AMEN.

72 vues

Comments


bottom of page