En 22, ce sera mieux !


En 22, ce sera mieux ! Voilà l’impulsion donnée lors du premier culte de l’année, au moment de l’Épiphanie, dimanche 2 janvier. Je commentais là le mot d’ordre proposé par notre Union d’Églises, autour de ce verset du 4ème Évangile : « Celui qui vient à moi, je ne le rejetterai pas ». (Jean 6, 37b)


Au moment d’écrire ces lignes, plus de 500 000 nouveaux cas de Covid à l’échelle nationale. Omicron galope ! Mais, au micro, pas de panique : l’immunité collective sera acquise ainsi. Sérénité entre « omicron » et « au micro ». Nous voilà rassurés !


Il s’agira donc une nouvelle fois d’être optimiste et de voir le verre à moitié plein, puisque tous les indicateurs semblent nous orienter vers une sortie de crise. Lorsque la « sanitaire » sera bouclée, il s’agira de jeter un œil inquiet à l’Est où les chars russes se massent le long des frontières…

Ou vers la mer, d’où arrivent toujours et encore des migrants, on l’aurait presque oublié !


Ou alors, plus près de nous, les enjeux autour de la présidentielle et un appel massif aux indécis pour miser sur le bon cheval (ou la bonne jument).

Que de défis, que de surprises encore nous attendent encore en 2022…


Ce qui nous arrivera, ce qu’il adviendra, nous ne pourrons que l’accueillir, avec notre force, notre mental, notre positive’attitude (même si le plus souvent, on préfèrera faire partie des « négatifs », surtout après un test anti-génique ou PCR).


En 2022, au niveau de votre paroisse, beaucoup de choses sont déjà programmées : stammtischs d’Oberlin, repas paroissiaux (la choucroute du 6 mars se fera encore selon la formule « à emporter »), soirées cabaret, concerts, cultes festifs, …


Les conseillers presbytéraux unissent leurs forces et réfléchissent à des travaux d’ampleur pour l’église, les axes prioritaires (visites des ainés, travail de jeunesse,…) seront consolidés et un groupe de visiteurs à domicile devrait voir le jour très prochainement.


En ce début d’année, je ne peux que me réjouir toujours et encore du dynamisme et de la ferveur rencontrés ici au sein de la paroisse et du foyer Oberlin. Que notre Seigneur nous fasse donc la Grâce de partager encore de bons et beaux moments, ensemble, sur la longue et sinueuse route de 2022.


En 2022, ce sera mieux ! Sûr !


Et en 2022, avec Dieu, ce sera encore d’autant mieux !




Votre past’optimiste, Jean-Philippe SCHWAB


0 commentaire

Posts récents

Voir tout