top of page

Veillée du 24 décembre 2023: liturgie et saynète des jeunes


Accueil JPS : soyez tous les bienvenus à cette veillée de Noël…

C’est une année spéciale à plus d’un titre, cette année 2023. Ce soir, on va oublier les choses difficiles, l’actualité, et on va se rappeler déjà et tout simplement qu’en 2023, la veillée de Noël a commencé avec l’allumage de la 4ème bougie sur la couronne d’Avent. (un jeune allume la 4ème bougie).

Et oui, ce n’est pas tous les ans que le 4ème dimanche de l’Avent tombe un 24 décembre !

Les amis, les 4 bougies sont allumées ! Noël et sa veillée peuvent arriver ! Musique !

Morceau musical ( Jingle bells, version tech’rap) MP3

Oui, ce soir la lumière veut briller et nos cœurs sont en joie.

C’est en famille et entre amis que nous célébrons la venue de Noël, la naissance de Jésus-Christ. Notre attente, l’Avent du Seigneur se termine ce soir.


Jeunes KT ( 2 lecteurs)

L1 : Oui, il vient, le fruit de Dieu, par le ventre d’une femme.

L 2 Il vient naître dans le berceau de l’humanité.

L 1 : Il vient consoler ceux qui pleurent.

L 2 Il vient homme pour être Dieu parmi les hommes.

L 1 : Il vient établir le pouvoir de la vie.

L 2 : Il vient insuffler l’Esprit.

L 1 : Le croyez-vous ?

L 2 : Rien n’est impossible à Dieu !

JPS : En cette veille de Noël, nous rappelons déjà ce soir que la prophétie s’est réalisée :

LECTEUR JEUNE KT ( chaire) : « Ecoutez moi, toi et ta famille ! Le Seigneur vous donne lui-même un signe : la jeune vierge va être enceinte et mettra au monde un fils. Elle le nommera Emmanuel, ce qui veut dire ‘Dieu avec nous’.

JPS : Que la paix, que l’Amour et que la joie soient avec nous ! Amen

Et nous voulons partager cette joie des retrouvailles en prenant le premier chant O peuple fidèle>

CHANT ASSEMBLEE : O peuple fidèle AEC 359, 1-3 ORGUE


Louange:

P : Prenons un temps de louange sincère, loin des sirènes d’un Noël commercial :

Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera

pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

A : Seigneur, éclaire-nous et apprends-nous à marcher comme des enfants de lumière.

P: Je suis la vérité et la vie

A : Seigneur, donne-nous de vivre en toi ; et toi, viens vivre en nous !

: Je suis l’étoile brillante du matin.

TOUS : Gloire à toi qui vis et règnes à jamais avec le Père,

dans l’unité du Saint-Esprit. Amen.

CHANT Répons : Mon Dieu est bon ! My Lord is good ! De ‘Herr isch guet


Paroles d’arrêt ! ( jeunes KT : 1 à la chaire, 1 autre au pupitre) :

L.1 : Par delà l'éclat d'un faux Noël trafiqué

L.2 Arrêtons-nous.... le temps d'aimer

L.1 : Par delà les petits souliers d'un pauvre Noël maquillé

L.2 : Arrêtons-nous... le temps d'aimer.

L.1 : Par delà les soucis d'argent

Par delà la recherche du cadeau idéal

L.2 : Arrêtons-nous... le temps d'aimer.

L.1 : Par delà les crises dans nos familles,

Par delà l'angoisse et la peur

L.2 : Arrêtons-nous... le temps d'aimer.

L.1 : Pour recréer et retrouver

Le vrai Noël que vous savez

L.2 : Arrêtons-nous... le temps d'aimer.

L.1 : Arrêtons-nous... L.2 : le temps de nous aimer.

JPS : en lien avec l’actualité, les guerres, ce chant qui trouve cette année tout son sens et toute sa place dans cette veillée de Noël, ce chant qui parle des enfants qui connaissent la guerre de leur famille, la guerre tout court, en Palestine, en Israël. Que ce chant soit notre prière pour la paix !

CHANT : Enfants de Palestine ou enfant d’Israël ( 2 fois le refrain) ORGUE

Prière JPS : Seigneur Dieu, oui nous avons besoin de ta paix, celle qui calme nos craintes et qui apaise nos cœurs. Oui, nous sommes heureux ce soir d’être là tous ensemble pour fêter la naissance de ton Fils Jésus Christ.

Redis-nous le sens de cette fête, à savoir que l’essentiel de Noël, c’est que tu t’es fait proche de nous, pour nous apprendre à conjuguer au présent et à l’actif les verbes « aimer », « pardonner », « partager », « croire » et « espérer ».

Fais-nous découvrir la joie profonde qu’offre la conjugaison de ces verbes au quotidien. Nous te le demandons au nom de Jésus, né petit enfant pour nous dans la nuit de Noël ! Amen

Lecture biblique : (lecteur Conseil Presbytéral) écoutons le récit qui nous rappelle comment Jésus est né…

18 Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par l’action du Saint Esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble.

19 Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.

20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint Esprit ;

21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; car c'est lui qui sauvera son peuple.

22 Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète :

23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.


CHANT ASSEMBLEE D’un arbre séculaire, es ist ein Ros entsprungen AEC 351, 3 strophes


SAYNETE : « Réveille-toi ! »

Morceau musique : « Wake me up…”

Voix-off: lors du culte du 1er Avent, le pasteur nous avait posé cette question : « quel est votre lieu préféré sur terre ? ». Une plage, un banc sur une colline, une forêt, le jardin, le canapé, le lit… Mon lit ! Ah oui, mon lit ! C’est vraiment le lieu que je préfère ! En tout cas, aussi longtemps que mon réveil ne sonne pas ! C’est vrai quoi : c’est pas facile de se lever tous les matins, la semaine vers 6h30 pour aller à l’école ou au boulot… Pas facile non plus de se lever le dimanche, pour aller au culte… Moi, le réveil, le dimanche, je le règle sur 14h du matin !

Bon, je suis pas le seul qui aime dormir… l’histoire de ce soir nous emmène dans un monde endormi…allez, bonne nuit ! ( extinction des feux)

ACTE 1 Musique : « Wake me up… »

Voix-off : dans ce pays très endormi, tout le monde dort. Tous les habitants de ce pays sont pris dans un lourd sommeil, un sommeil de plomb qui pèse des milliers de tonnes… Ce sommeil ne bouge pas, il ne respire pas.

Pourtant, là-bas, au bord de la frontière, une femme se met à bouger…

Eve : Adam, réveille-toi ! Adam, réveille-toi !

Adam : Oh, laisse-moi tranquille, je dors ! ça fait 200 000 ans que je dors ! Laisse-moi tranquille !

Eve : si réveille-toi, Adam !

Adam : ohé, ça va, tu vas pas me refaire le coup de la pomme. On a eu assez de pépins avec ça, ça suffit non ? Laisse-moi dormir !

Eve : mais Adam, regarde, là-bas (montrer l’étoile au fond de l’église, devant l’orgue) ! Une lumière… comme au matin du 6ème jour, cette lumière que j’ai vu dans le jardin, cette lumière qu’il y avait aussi dans tes yeux !

Adam : (regarde dans la direction de la lumière) Tu as raison Eve ; on dirait que la lumière revient !

CHANT : toi qui es lumière, toi qui es l’amour AEC 318 strophe 1

ACTE 2 Musique : « Wake me up… »

Voix-off: Dans ce pays, il y a un ciel très noir, déprimé et déprimant. Pourtant, tout à coup, on entend un rire de femme, un rire jaillissant comme une source.

Abraham : Sarah, mais pourquoi tu ris comme ça ? Ceux qui t’avaient annoncé la naissance de notre fils sont partis depuis longtemps ! Tu ne vas quand même pas me dire que tu es de nouveau enceinte, à ton âge ?

Sarah : non, mon vieux Abraham, lève juste les yeux au ciel ! Une étoile est revenue !

Abraham : (en faisant mine de regarder au loin) : une étoile ?

Sarah : oui, une étoile comme toutes celles que Dieu t’a fait voir quand il t’a dit que tu serais le père d’un peuple de croyants.

Abraham : merci Sarah de me rappeler ce que signifie mon prénom : Abraham, le père de la multitude ! Oui le père des croyants. Mais cette étoile que je vois là, elle m’a l’air plus brillante que les autres…

Sarah : peut-être encore une naissance du coup ?

Abraham : non, ma Sarah, rien ne naît plus au pays de l’ombre…

CHANT : toi qui es lumière, toi qui es l’amour AEC 318 strophe 2

ACTE 3 Musique : « Wake me up… »

Voix-off: Abraham, père des croyants… il est chou, ce vieux ! Mais il a quand même oublié de vous donner la signification du prénom de sa femme, Sarah ; ça veut dire « princesse ». Voilà, maintenant vous le savez. Vous pourrez peut-être la placer ce soir autour de la table, pour briller en société ! Sarah, ça veut dire « princesse ». A propos de briller, retour dans ce pays endormi. Complétement clos, fermé par les portes de la mort.

Y en a qui a trouvé le moyen de s’évader : le voilà! C’est Jacob, avec son échelle… ( Jacob dort près de son escabeau). Chut, il dort. Sa tête est posée sur une pierre, pas très confortable me direz-vous, mais il y tient à cette pierre ! C’est là-dessus qu’il avait fait un rêve, le songe de sa vie. Un rêve de ouf, comme on dirait aujourd’hui. Pensez donc ! Dans son rêve, il a vu Dieu ! Il y avait une échelle qui allait de la terre au ciel, sur laquelle des anges montaient et descendaient, et Dieu lui avait même parlé ! Truc de ouf, je vous dis ! En plus, ce rêve, il l’a fait plusieurs fois. ( Jacob commence à s’agiter)… Il est monté vers le ciel, vers un royaume de lumière. (Jacob se dresse et regarde vers l’étoile, direction orgue).

Jacob : c’est sûr, si je vois des anges de lumière alors que j’ai les yeux ouverts, c’est que Dieu va me parler !

CHANT : toi qui es lumière, toi qui es l’amour AEC 318 strophe 4

ACTE 4 Musique : « Wake me up… »

Voix-off: (en chantant): “Wake me up before you gogo…” on s’y habitue à cette musique, cool! Mais revenons à nos moutons. Plutôt à ceux qui se trouvent dans un champ. Il fait froid, c’est l’obscurité… Tsippora, glacée comme un Mister Freeze, dort à côté de Moïse. Soudain, elle se réveille, surprise par la sensation d’une chaleur qu’elle avait presque oubliée.

Tsippora : Moïse, regarde, les bergers ont allumé un feu ! Moïse, depuis quand n’avons-vu pas eu un bon feu pour nous réchauffer ?

Moïse : Tsippora, je crois que ce feu a quelque chose d’extraordinaire ! Une chaleur tellement forte, incroyable ! ça me rappelle celui que j’ai vu à l’Horeb, ce buisson qui brûlait sans se consumer. Serait-ce Dieu qui revient ?

Tsippora : hey, du calme pépère ! Ce feu, c’est les bergers qui l’ont allumé, pas Dieu !

Moïse : oui, je sais, mais Dieu a un petit faible pour les bergers ! Il aime les gens simples du peuple. Si ce feu nous a réveillés, c’est que Dieu va venir !

CHANT : Aube Nouvelle AEC 301, 1ère strophe (feu aujourd’hui !)

ACTE 5 Musique : « Wake me up… »

Voix-off: Bon, tout-à-l’heure, je me suis un peu lâché avec mon « Wake me up… ». Normalement, dans le pays endormi, personne ne parle. Personne ne chante, pas de musique. Pas même un oiseau qui siffle…

Si vous regardez par là, vous verrez un musicien, et comme tous les autres avant lui, il dort… avec sa guitare dans la main. Il dort profondément….

Cet homme, ce n’est pas n’importe qui. C’est David, le berger devenu roi. Il dort comme un bébé nouveau né…

( puis tout à coup, David se lève et dit)

David : pour toi, la nuit n’est pas ténèbres. Elle est aussi claire que le jour !

( il prend sa guitare) : oh Seigneur, prends mon âme.

( il attend un peu, gratte 2-3 accords sur sa guitare et chante en play back)

Oh prends mon âme ( Kendji Girac, musique jusqu’à « calme ma crainte, sois mon seul bien 1’28)

Voix-off : bien ! Il a bien chanté, on va le laisser se reposer maintenant ! Bonne nouvelle, les cris et les chansons semblent être revenus au pays de l’ombre ! A vous, maintenant !

CHANT : Aube Nouvelle AEC 301, 2ème strophe (voix qui s’élève dans le silence)

ACTE 6 Musique : « Wake me up… »

Voix-off : Sympa le gars avec sa guitare, David ! (à l'anglaise) Daavid!

J’espère qu’on le reverra bientôt ! Pour le moment, je vous emmène dans le coin le plus reculé du monde, où pour une fois, vous allez rencontrer quelqu’un qui n’arrive pas à dormir ! Incroyable ! Dans ce monde où tous dorment, pour cette personne, impossible de trouver le sommeil ! Pourquoi cette insomnie d’ailleurs ? Attendez, je vérifie dans mes petites plaquettes…

Ah oui, évidemment. C’est une personnification de l’angoisse sociétale latente ! En mots simples, cette personne est angoissée, déprimée, elle a connu des malheurs, la maladie, des coups durs…

Personne : pourquoi donner la lumière à des malheureux ! Où sont la tranquillité et la paix dans ce monde de fin 2023 ?Où est-elle mon espérance ? ( à ce moment, David et sa guitare reviennent)

David : ben elle est là ton espérance, de ce côté ! Viens !

Personne : non, je veux rester ici, je ne viendrai pas !

David : Mais viens, allez viens ! Tu ne vas quand même pas laisser passer la Lumière du monde sans te bouger !

Personne : la Lumière du monde ?

David : Mais oui, regarde ce bébé, là, dans la crèche. C’est lui la Lumière du monde !

Personne : quoi, ce bébé ? Je ne comprends pas… !

David : tu comprendras plus tard ! Viens !


CHANT ASSEMBLEE Stille Nacht Douce Nuit 3 strophes ORGUE et accordéon


Annonces (culte du 25.12, 10h, église, culte du 31 décembre 10h, concert de l’Epiphanie 6 janvier, 18h : rock !) - Offrande (interlude à l’orgue)


Prière d’intercession ( 4 jeunes KT à l’autel)

1) Tu me dis, Seigneur :

"Donne à chacun le droit au pain et au respect,

2) : et tu seras une étoile de partage !"

3) Tu me dis, Seigneur :

"Comble les ravins de haine et de jalousie qui séparent les vivants,

4) : et tu seras une étoile de pardon !"

1) Tu me dis, Seigneur :

"Annonce que tout vivant, de n'importe quel pays, de n'importe quelle intelligence, de n'importe quel travail, de n'importe quelle religion, est l'enfant précieux de Dieu, de la même famille que toi,

2) et tu seras une étoile d'accueil !"

3) Fais de nous des étoiles, Seigneur,

des étoiles si brillantes dans le noir de la terre

4) Qu'on y trouve ton sourire d'amour

éclairant tous les habitants de la terre !

JPS Prière pour la joie des retrouvailles, de la fête en famille.

Pensées pour ceux qui sont seuls ce soir, ceux qui sont tristes, qui n’ont pas le cœur à la fête et aux réjouissances. Notre Père


CHANT ASSEMBLEE O nuit bienveillante, O du fröhliche 3 strophes ORGUE et accordéon


Envoi et bénédiction JPS (on se donne la main les uns aux autres)

Que Noël chante en vous son espérance.

Que le Christ vous manifeste sa présence sur tous vos chemins.

Et que votre foi au Christné sur votre terre vous donne l'audace de réveiller en vous la joie !

Que la flamme de l’amour brille en vous !

Postlude à l’orgue


158 vues
bottom of page