top of page

Veillée du 24 décembre 2022

Liturgie complète de la veillée du 24 décembre 2022, 18h église protestante



Prélude festif à l’orgue (lumières tamisées sauf sapin et étoile)


JPS Accueil : soyez tous les bienvenus à cette veillée de Noël…

Et oui, Noël, le réveillon de Noël c’est ce soir : joie, fête, étoiles…


Une première étoile nous invite déjà au recueillement :

Lecteur :

Et toi, ô Dieu

Tu promets ta présence à chacun de nous

Ouvre nos yeux et nos cœurs,

Illumine et bénit

Les habitants et surtout les

Enfants de la terre. Amen.


JPS : Pour certains, c’était déjà dimanche dernier, et 1 et 2 et 3 étoiles…pour l’Argentine ! Le Messi (Lionel, Messi sans -e- à la fin) est arrivé une semaine trop tôt…

Nous ce soir nous célébrons l’avènement d’un autre Messie, du vrai, du seul : le Christ, Fils de Dieu né parmi les hommes.

Et pour entrer dans cette ambiance du 24 au soir, quoi de mieux de d’unir nos voix ! Are you ready… ?


CHANT d’assemblée 1 : Glory glory Alléluia


(pendant le chant, 2 jeunes se mettent en place sur les marches…)


1 : Dis-donc, cette année pour Noël, on a encore eu chaud !

2 : Chaud ? Mais t’es pas bien toi, il y a une semaine, il faisait -10° le matin ! Froid, neige, verglas gla gla…… chaud il me dit lui ! Chez moi, il fait pas chaud, même à l’intérieur ! Tu payes pas le gaz et l’électricité où quoi toi ?


1 : Non, mais je veux dire, on a eu chaud ! Avec cette histoire de marché de Noël à Strasbourg sans « JC » , la crèche d’Illkirch qui a été incendiée, il y en a qui voulaient nous sucrer Noël cette année !

2 : Noël, sucrer Noël ; mais non, ils toucheront pas à Noël ! (en frottant les doigts)

Business is business ! Magasins ouverts, cadeaux à gogo… Noël, c’est bon pour l’économie !


1 : Ah non, chez nous cette année, on a dit : pas de folie ! On va juste se retrouver en famille, simplement, en paix… D’abord on va à l’église, et après une petite soirée simple, dans la joie.

2 : ça m’a l’air pas mal… ça me rappelle ce qu’écrivait le pasteur dans sa dernière lettre paroissiale…

(JPS lit La fête de cette année sera belle, je crois, pour tous ceux qui auront fait le choix de :

baisser les dépenses pour revenir au sens premier de la fête : la joie gratuite, sans trop de fastes et de faux-semblants.

couper et éteindre les lumières maquillant la vraie Lumière qui arrive.

décaler leurs priorités en laissant les emballages et les assiettes pour être vraiment disponible.

Que la paix, la joie et l’Amour soient avec nous qui croyons et espérons en la fidélité de Dieu !


Chant de l’assemblée 2 : O peuple fidèle AEC 359, 1-3


Louange (gestuée par les jeunes – répétition des gestes) – 2 lecteurs KT

Lecteur 1 : Heureux celui qui attend de fêter Noël, la naissance de Jésus du fils de Dieu : Assemblée : Malgré les prix du gaz et de l’électricité, nous voulons nous réjouir (on tape des mains)

(JP : et en plus ça réchauffe les mains !)

Lecteur 2 : cette année, on a dit : « de la simplicité à la table et dans les cadeaux ! » Assemblée : Et avec nos familles, nous partagerons un joyeux moment. (on ouvre les bras et les mains, et on s’enlace)

JP : et en plus, ça donne chaud… hygge!


Lecteur 3 : Heureux ceux qui attendent la venue de l’enfant Dieu : Assemblée : qu’ils ouvrent leur cœur pour l'accueillir, et ce sera la fête ! (main sur cœur)

JP : et en plus, on sait qu’on est toujours vivant ! Lecteur 4 Heureux sommes-nous en ce temps de Noël : Jésus naît au milieu des hommes ! Assemblée : C'est Noël ! C'est le temps de la fête !

JP : et en plus, euh…et en plus,… ben non rien à dire, c’est la fête !


JP : Parce que Dieu ne nous laisse pas avec des pensées d’angoisse et de peur,

Lecteur 2 : mais qu’il vient en ce monde pour une nouveauté de vie, et nous donner sa joie et sa paix, chantons ! Aube Nouvelle CHANT 3 AEC 301, 3 strophes


JPS : oui, en effet, la naissance du Sauveur, Jésus, l’Emmanuel, n’est plus très loin maintenant. Ce soir, elle veut être pour nous source de joie et d’espérance. Ecoutons de quelle manière nous en parle l’Evangile : La naissance de Jésus

1À cette époque, l’empereur Auguste donne l’ordre de compter les habitants de tous les pays. 2C’est la première fois qu’on fait cela. À ce moment-là, Quirinius est gouverneur de Syrie. 3Tout le monde va se faire inscrire, chacun dans la ville de ses ancêtres. 4Joseph quitte donc la ville de Nazareth en Galilée pour aller en Judée, à Bethléem. C’est la ville du roi David. En effet, David est l’ancêtre de Joseph. 5Joseph va se faire inscrire avec Marie, sa femme, qui attend un enfant.

6Pendant qu’ils sont à Bethléem, le moment arrive où Marie doit accoucher. 7Elle met au monde un fils, son premier enfant. Elle l’enveloppe dans une couverture et elle le couche dans une crèche, ce grand récipient où les animaux reçoivent leur nourriture.

En effet, il n’y a pas de place pour eux dans la salle où logent les gens de passage.

8 Dans cette même région, il y avait des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leur troupeau. 9 Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur les entoura de lumière. Ils eurent alors très peur. 10 Mais l'ange leur dit : « N'ayez pas peur, car je vous apporte une bonne nouvelle qui réjouira beaucoup tout le peuple : 11 cette nuit, dans la ville de David, est né, pour vous, un Sauveur ; c'est le Christ, le Seigneur.


Après avoir entendu l’Evangile de la naissance, CHANTONS Il est né le divin enfant Strophes 1+2 orgue


Ce soir, un temps d’attente se termine donc… il est né le divin enfant ! Bien sûr, pour vous ce soir, ce n’est pas encore vraiment Noël, puisque vous n’avez pas encore dîné, pas encore déballé les éventuels cadeaux du « Père la naissance »… Et puis, ce n’est pas Noël ce soir à l’église sans la saynète que vont vous présenter les jeunes !


Bref interlude à l’orgue

SAYNETE VEILLEE DE NOEL 2022

Voix-off : L’histoire de Noël s’appelle « Histoires parallèles »… 2 salles, 2 ambiances, 2 époques peut-être aussi ? Cette histoire peut se dérouler en France, en Palestine, en Russie ou en Ukraine… L’essentiel, pour ce soir, c’est qu’elle se déroule quelque part entre le cœur et le cerveau, chez chacun de nous.

Acte 1 :

Voix-off : (jingle radio) : Nous sommes le samedi 24 décembre, il est 6 heures du matin et c’est RTL qui réveille Anna… D’un geste assuré et calme, elle éteint son réveil… Elle sait qu’il lui reste exactement 11 heures et 58 minutes avant que ses invités ne viennent sonner à sa porte. Elle entre dans la cuisine, se fait couler un café…( Anna arrive devant la table avec une tasse de café).

Anna : j’ai presque 12 heures pour tout préparer ! C’est parfait ! Je gère, je reste calme, tout bien se passer ! (à peine sa phrase terminée, elle fait tomber le café par terre…cuillère et gobelet volent)

Voix-off : elle avait le sourire aux lèvres, jusqu’à 6h04 du matin… c’est déjà pas mal pour un jour de réveillon non ? Après le café et la tasse renversée, son cœur et sa tête sont bien réveillés ! Et les vôtres ? CHANTONS Quand s’éveilleront nos cœurs AEC 315, 1ère strophe

Acte 2 :

Voix-off : pendant qu’Anna nettoie son méfait, pendant ce temps-là…ou pas… en tout cas, ailleurs ! Je vous présente l’ange Dany ! Attention, c’est un vrai ange, même s’il n’a pas d’ailes derrière ! C’est pour ça d’ailleurs qu’il s’appelle Dany et pas Daniele sans L derrière, je vous l’ai dit ! Son problème, à Dany sans L, c’est que pour un ange, il ne chante pas très juste ! Pour le dire franchement, il chante même très très très faux !

Dany : c’est pas juste ! Moi qui voulait annoncer aux bergers la naissance, mais le patron, il voulait pas de moi dans la chorale !

Voix-off : du coup, Dieu lui a proposé une autre mission : aller à Bethléem pour trouver un endroit pour accueillir Joseph et Marie. Le voilà perché sur un point haut… ( Dany monte sur une chaise derrière l’autel et scrute l’horizon).

La consigne était simple : trouver un lieu simple et ordinaire… Le palais du gouverneur, non ! Le palais du roi Hérode, non ! Les hôtels, c’est complet… Alors où ? CHANTONS Aujourd’hui le roi des cieux AEC 365, 1ère et 3ème strophe

Ange Dany : (se tapant le front ) mais oui, dans une étable bien sûr ! Un lieu simple et ordinaire… !

Acte 3 :

Voix-off : revenons dans la maison d’Anna.

Anna : Quelle maladroite je suis ! ( arrive son mari)

Mari : c’est toi qui réveille tout le monde ?

Anna : et ben toi, tu tombes très bien ! Tiens, je t’ai préparé ta liste de choses à faire (lui tend une feuille)

Mari : dis-donc, c’est super timé ! Avant 10h, passer chez le boulanger : pain-surprise et bûche à récupérer, 11h30 : traîteur pour prendre la commande, 14h12 : récupérer tante Alice à la gare…

Voix-off : nous ne saurons jamais si la quinte de toux qui a subitement pris notre homme est une réponse au programme tendu qu’Anna venait de lui balancer…

Mari : bon, en attendant 10h, je vais déjà chercher le sapin… ( à mettre en place en haut des marches). Les petits n’auront qu’à le décorer ! Il faut qu’il soit beau ce sapin !

CHANT : mon beau sapin 3 strophes (pendant le chant des jeunes décorent le sapin)

Acte 4 :

Voix-off : pendant qu’à 9h22 les enfants d’Anna décorent le sapin, retrouvons notre ange Dany…

Dany : ah, ils étaient plutôt surpris les copains quand je leur ai dit que j’allais préparer une étable pour Joseph et Marie. Ils ont même fait la gueule ou m’ont cru fou ! Une étable pour le fils de Dieu ? Eux, ils voulaient commencer à mettre des dorures partout, du désodorisant, un lit « king-size », …

Voix-off : et pas seulement ça Dany ! Tu ne parles pas du sapin qu’ils ont vu quelque part dans une maison qui sentait encore le café renversé et le stress à plein nez ! Ils voulaient des guirlandes lumineuses, des casse-noisettes qui fument de l’encens saveur pain d’épices de la Forêt Noire, des cadeaux, des bredele, des bougies odorantes de la « boîte à bougies », rue du sanglier…Heureusement que Dany leur a dit :

Dany : mais vous vous trompez complètement ! Noël, c’est pas faire de la maison une salle des fêtes ! Au début, il n’y avait que nous, les anges, puis les bergers qui étaient au courant de cette naissance !

CHANT : les anges dans nos campagnes 2 strophes

Acte 5 : ( Anna sur une chaise avec une cheville blessée)

Voix-off : pendant ce temps là, ailleurs sur la planète, est tombée la neige… et pas qu’un peu… Anna, toujours pressée, toujours stressée, a réussi à tomber dans les escaliers en cherchant le courrier…évidemment, elle était en chaussons ! Verdict : cheville foulée ! Retrouvons-là au service des urgences…

Anna : oh là là, mais quelle dinde je suis ! Voilà, tout était parfaitement timé, minuté, réglé comme du papier à musique et voilà que je suis à l’hôpital… oh, et ça ne bouge pas en plus ! (apercevant une infirmière) Madame, s’il vous plait ! (une infirmière s’approche).

Infirmière : oui madame, je sais ce que vous pensez, c’est Noël, et tout est fichu ! Mais il y a la neige, c’est sympa quand même non ?

Anna : vous n’avez pas de famille qui vous attend vous ?

Infirmière : bien sûr que si ! Mais pour vous c’est quoi Noël ?

Anna : Noël, c’est quand tout est parfait ! Les invités à l’heure, un bon repas, une bonne soirée, on mange, on boit, on s’échange les cadeaux… Noël, c’est une histoire de timing… quand tout est parfaitement calculé !

Infirmière : Vous croyez en Dieu madame ?

Anna : attendez, vous êtes infirmière ou aumônier vous ?

Infirmière : Infirmière… mais je me dis peut-être simplement qu’il y a 2000 ans les plans de Dieu n’ont pas été respectés et que le timing n’était pas non plus parfait… (restent en place)

JPS: elle avait raison, cette infirmière…Dieu n’avait sans doute de montre en main. Il est venu sur terre à un moment où ce n’était sans doute pas le meilleur moment. C’était une période de recensement. Chacun devait retourner dans sa ville d’origine… tout était plein partout, les gens déambulaient par milliers sur les routes… une femme enceinte qui voyage dans ces conditions, non, ce n’était pas idéal…

Sans doute que la cheville d’Anna avait quelque chose à lui dire. Comme par exemple de se libérer de son timing… La seule chose qui compte pour Dieu, ce n’est pas le champagne bien frais et la dinde au four…

La cheville c’est l’inattendu de Dieu. Noël, le premier Noël, c’était l’inattendu de Dieu. Dieu qui vient dans un moment, dans un lieu, dans un lieu où tout n’était pas prêt pour le recevoir. Est-ce que nos invités seront accueillis dans une étable ce soir ?

La cheville d’Anna, c’est se rappeler qu’on ne maîtrise jamais tout ; qu’il y a des choses plus importantes à Noël.

Noël c’est une manière d’attendre l’inattendu.

Voix-off : Même les copains de l’ange Dany ne s’attendaient pas à ce que le Fils de Dieu naisse dans une étable…

Pourtant, c’est bien là qu’il est né… par une douce nuit, qui deviendra pour nous la sainte nuit.

Joyeux NOEL !!!

CHANT ASSEMBLEE Stille Nacht, Douce nuit 3 strophes

Annonces (culte du 25.12, 10h, église du Souvenir) – Opération cœurs en fête, les Disciples – Cronenbourg

Coin cadeaux ; livres pour petits et grands

Culte du 31 décembre à 18h Montagne Verte, 1er janvier à Kehl 16h pas de culte à Lingolsheim


Offrande (offrande de Noël va aux plus démunis). Interlude à l’orgue pendant la collecte


Prière d’intercession (jeunes KT)

1) Tu me dis, Seigneur : "Donne à chacun le droit au pain et au respect, : et tu seras un ange de partage !"


2) Tu me dis, Seigneur : "Comble les ravins de haine qui séparent les vivants, : et tu seras un ange de pardon !"

3) Tu me dis, Seigneur : "Annonce que tout vivant, de n'importe quel pays, de n'importe quelle intelligence, de n'importe quel travail, de n'importe quelle religion, est l'enfant précieux de Dieu, de la même famille que toi,

et tu seras un ange d'accueil !"


Notre Père (en commun)


Chant O nuit bienveillante, AEC 352, 2 strophes (pendant la collecte)


Bénédiction finale JPS

Que Noël chante en vous son espérance. Que le Christ vous manifeste sa présence sur tous vos chemins.

Que la paix, la joie, l’amour soient avec vous. Joyeux Noël !


Postlude à l’orgue


0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page