top of page

Pentecôte 2024: le panier garni!

Dimanche 19 mai 2024

culte avec Sainte Cène

 

Prélude à l’orgue (cierges éteints sur l’autel)

 

Accueil : La grâce et la paix vous sont données au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

Soyez les bienvenus à ce culte de la Fête de la Pentecôte…nous sommes 50 jours après Pâques.

 

La fête de Pentecôte est la fête de l’Esprit. Elle rappelle chaque année aux Eglises, à toutes les Eglises, qu’elles n’existent que par la grâce de Dieu, que par le Saint-Esprit donné à tous sans exception. « Nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit, pour être un seul corps… et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit », dit Paul aux Corinthiens.

Le jour de la Pentecôte, d’après le livre des Actes des Apôtres, 3000 personnes ont cru et se sont fait baptisées.

Vous aurez remarqué que les cierges ne sont pas allumés, comme c’est le cas à Pâques où nous allumons les cierges en cours de célébration. C’est aussi symboliquement pour marquer le lien entre Pâques, retour de la vie et de Pentecôte, don de l’Esprit, qui rend le Christ vivant et présent au milieu de nous.

 

Invoquons ensemble cet Esprit d’Unité pour qu’il vienne resplendir dans nos cœurs et nous revêtir de sa puissance.

Chantons :

Cantique : Saint Esprit, Dieu de Lumière   AEC 507, 1 et 3

 

Invocation 

Pentecôte est liée à la fête de Pâques. Le mystère et la Vérité de Pâques ont fait que l’Esprit de Dieu soit en chacun de nous.

Cet Esprit est comparé à un souffle, tel un vent dont on ne sait d’où il vient, ni où il va et qui souffle où il veut.

Nous voulons nous laisser surprendre par cet Esprit et lui faire une place en nous…

Vous êtes invités maintenant à invoquer cet Esprit, ici et maintenant !

Je vous propose de lire ces invocations en alternance sur l’écran…la partie de l’assemblée en face de la chaire commence,(numéros impairs) ; et ceux qui sont dans les bancs face à l’écran prenne les numéros pairs…

1.   Viens Esprit saint et laisse-nous connaître l’Amour de Dieu !

2.   Viens Esprit saint et annule toutes nos peurs !

3.   Viens Esprit saint et aide-nous à écouter en paix  la Parole!

4.   Viens Esprit saint et donne-nous la force d’annoncer l’Evangile !

5.   Viens Esprit saint et offre-nous ton aide et ta puissance !

6.   Viens Esprit saint et ouvre-nous aux misères de nos prochains !

Tous : Viens Esprit saint et fais-nous suivre la voie du Christ !

 

JPS : oui viens Esprit saint et éclaire nos vies de ta Lumière et de ton feu !

Allumage des cierges sur l’autel !

 

Répons : Gloire au Père et au fils…  AEC 151 (strophe 4 ! uniquement)

              

 

Pénitence: Dieu nous a donné sa Lumière, sa Parole…mais nous n’osons pas toujours lui faire confiance…nous ne l’appelons qu’à la rescousse ! Il a envoyé son Esprit mais nous ne le sentons que peu et nous en sommes devenus lassés et fatigués. Il nous a laissé sa paix, et nous ne sommes que trop pressés de vouloir la discorde ! il nous a promis sa présence dans tous nos à-venir mais nous restons bloqués sur nos passés et sommes anxieux de nos présents.

.Pour tous nos manquements, que le Seigneur nous reçoive et nous pardonne…

Répons : Seigneur reçois…AEC 407, strophe 1.

 

Annonce de la grâce : 

Le Seigneur, le Dieu éternel, Celui qui a fait les extrémités de la terre ne fatigue pas et en désespère pas…son intelligence est insondable ! il donne de la force aux fatigués et de la vigueur aux cœurs tristes !

Chantons notre reconnaissance :

Répons : Tu peux être pardonné AEC 417, 3 ( Tu peux naître de nouveau)

 

Prière : Esprit de lumière et de vérité, éclaire pour nous la parole que nous allons entendre. Conduis-nous dans la vérité

Esprit de sainteté, pénètre nos pensées et nos cœurs, rends-nous obéissants à ta volonté. Viens habiter notre pensée et notre cœur :

rends-nous attentifs à ta volonté

rends-nous soucieux de ce qui t’obscurcisse en nous.

 

Esprit du Fils, qui souffle là où tu veux : guide-nous vers la raison de notre existence : – la connaissance du Père.

 

Esprit d’amour, de joie et de paix, brille en nous comme une flamme

que rien ne puisse éteindre. Amen

 

Lecture biblique

 

Livre des Actes des Apôtres chapitre 2, versets 1-11

Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.

Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.

Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux.

Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel.

Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.

Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ?

Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ?

Parthes, Mèdes, Élamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l'Égypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu?

 

Pas de répons mais directement cantique

 

CHANT : Viens Esprit de sainteté AEC 503, 1-4

 

Message ( interlude musical )

Cette année, particulièrement en Alsace du Nord, le feu de l'esprit a quelque peu été douché par les intempéries; on voyait hier soir au JT de 20h le pasteur Geyer et les paroissiens de Diemeringen passer la raclette dans leur église…

 

Sauf cas de crues et vigilance orange rouge, question adressée au large public : qu’est-ce que vous préférez à Pentecôte ?

Réponse du large public : c’est qu’il y a 2 jours fériés de suite, dimanche et lundi !

 

D’autres diront justement que ce n’est pas vrai pour tout le monde, puisqu’on a fait de ce jour férié depuis mars 1886, une journée de solidarité. En clair, certains travaillent quand même et ne seront pas rémunérés… C’était suite à la canicule de 2003 que cette proposition avait été faite, mais depuis 2008, sous la pression des syndicats, le lundi de Pentecôte est redevenu un jour férié, et c’est l’employeur qui apprécie librement le fait de payer ou pas… Bref, Pentecôte est une fête qui titille aussi la partie la plus sensible du corps humain, le porte-monnaie !

 

En Eglise, ce matin, nous avons symboliquement allumé les cierges après la louange ; le feu de l’Esprit embrasait ainsi notre église.

Question d’actualité : quel est le point commun entre les JO de Montréal en 1976, le JO de Londres en 2012, les Jeux d’Hiver de Sotchi et l’Eglise du Christ ? Et bien la flamme peut s’éteindre… c’était le cas pour la flamme olympique, c’est le cas aussi dans certaines communautés chrétiennes !

 

Nous croyons en un Dieu qui se révèle. Sans révélation, impossible de le connaître.

Il se révèle dans la majesté, dans la force de la Création.

Puis il se révèle à des hommes, Abraham, Jacob, Moïse et bien d’autres. Les prophètes !

Il se révèle surtout en Jésus de Nazareth : Le Christ.

« Celui qui me voit, voit le Père » dit Jésus. Tout est dit !

Et puis il y a la 3ème personne de la Trinité : le Saint-Esprit qui se manifeste à la Pentecôte. Et c’est une manifestation visible et audible. Nous l’avons lu dans le livre des Actes des Apôtres

 

Cet Esprit apparaît comme un vent violent qui agite les arbres, soulève la poussière en rugissant. Il apparaît comme des langues de feu au-dessus des têtes des disciples. Moïse déjà avait rencontré Dieu dans un buisson en feu.

 

Les bouches des disciples débordent de paroles de vie et d’espérance. Ils chantent même, ce qui est la parole par excellence.

 

 

A la première Pentecôte, la manifestation la plus impressionnante était le changement que le Saint-Esprit a opéré chez les disciples.

Régis Debray dit qu’ils avaient « le feu sacré ».  Leur joie, leur assurance, leur audace, sautaient aux yeux !

 

Oui, le Saint-Esprit était visiblement à l’œuvre à travers des individus et des communautés entières. Rien n’était plus visible que l’Esprit d’amour.

Le monde romain ne s’y était d’ailleurs pas trompé. Il constatait « voyez comment ils s’aiment » et venaient rejoindre les premières communautés en masses.

 

C’est cette manifestation de l’Esprit Saint qui a converti, conquis le monde romain. Au troisième siècle Cyprien, futur évêque de Carthage écrivait à l’un de ses amis : « Ce monde est mauvais Donatrus, incroyablement mauvais ; mais j’y ai découvert des gens paisibles et saints qui m’ont appris un secret. Ils ont trouvé une joie mille fois supérieure à tous les plaisirs d’une vie de péché. Ils sont méprisés, raillés, persécutés, mais cela ne les décourage pas. Ces gens, Donatrus, sont les chrétiens, et désormais j’en fais partie ».

 

Nous n’allons donc pas perdre notre temps aujourd’hui à nous interroger sur l’existence ou  non du Saint-Esprit. Impossible de nier son existence pour celui qui ouvre les yeux et les oreilles.

 

Quelqu’un a dit que le personnage principal du livre des Actes ce n’est pas Paul, Pierre ou Jacques, mais c’est bien le Saint-Esprit, qui les anime.

Je dirais qu’il est le personnage principal de toute l’histoire des Actes, de l’Eglise et de la Chrétienté.

Voilà ce que Luther écrivait à son confident et ami Spalatin :

« Tu ne dois absolument pas compter sur ton propre zèle et ta propre intelligence, mais fonder uniquement ta confiance sur l’action du Saint-Esprit. Crois-en un homme qui en a fait l’expérience. »

 

Il y a des paroisses, des églises, des communautés qui se disent chrétiennes, mais où est l’Esprit d’amour, de patience, d’accueil ?

Exit la fraternité, la solidarité, la légèreté !

Combien de lieux soi-disant d’Eglise sont devenus des lieux de corruption, de conflits, de pouvoir froid où on se salue à peine ?

 

Je disais la semaine passée que cet Esprit est comme un fil conducteur électrique, qui part de notre intérieur, de notre intime pour aller se connecter à un réseau collectif de porteurs d’Esprit. Et que ce petit fil nous faisait comprendre que je suis une unité faisant partie de l’humanité, à un moment donné, entre le commencement et la fin de ce monde.

 

L’Esprit nous donnera avant tout cette conscience-là !

Et nous fera comprendre que la vie chrétienne, la nôtre, ne devrait pas être une charge, une obligation, un devoir fatiguant et pesant. Notre vie de chrétien devrait bien plus être une joie, un plaisir, un accomplissement !

 Mais sans l’aide du souffle de l’Esprit Saint, bonjour les fatigues, les découragements, les crises à répétition.

 

Ce qui est vrai pour l’individu l’est aussi pour une église.

Une église est-elle froide et impersonnelle ? 

Le culte y sera sans doute formel, sans âme, sans passion, sans notes d’humour…c’est plus un frigo qu’un sauna…

Le message est savant, très haut pour se masturber l’intellect mas notre cœur ne sera pas touché.

 

Je crois que notre monde n’a pas besoin de nos théories, de nos savantes théologies, comme il n’a pas besoin de beaux discours sur Dieu et le monde. Il croira et viendra lorsqu’il verra et trouvera le vrai, le sensé, l’équilibré, le juste, une espérance pour vivre.

 

L’homme moderne comme l’homme de tous les temps a besoin de se sentir bien. Et ce bien, c’et le Saint Esprit, l’Esprit du Christ Jésus.

 

Pentecôte est l’événement qui marque le début de l’Eglise, dont notre paroisse est aussi une héritière. Depuis le don de l’Esprit, cet Esprit de Dieu se manifeste partout et de multiples manières: l’uniformité ne peut donc régner et c’est sans doute bien ainsi.

L’Esprit inspire également des sensibilités, des manières de vivre et de croire, des piétés différentes qui sont des moteurs si elles ne s’excluent pas les unes les autres.

 

Un proverbe arabe dit: « Lorsque souffle le vent du changement, les uns construisent des murs, les autres des moulins ! ».

 

En ce jour de Pentecôte, Dieu nous demande de ne pas ériger de murailles qui nous couperaient de son Esprit et des autres.

 

L’Esprit de Dieu souffle certes où il veut, nous ne le maîtrisons pas.

 

 Ce qui nous est possible de faire, par contre, c’est demander à Dieu dans la prière qu’il envoie sur nous son Esprit, esprit de lumière, de sainteté et de vérité.

 

Osons alors exposer à Dieu chacun de nos besoins, de nos rêves secrets. 

 

En agissant ainsi, en demandant sur nous et notre communauté la présence de l’Esprit, nous pouvons nous attendre à de beaux lendemains, à une vie riche pour nous et pour notre Eglise. AMEN

 

CHANT : Pour que le jour qui se lève soit plus beau AEC 514, 1+2

 

LITURGIE DE SAINTE CENE : répons Saint saint saint et Christ est venu

 

Annonces

Intercession : Dieu notre Père, aux jours de désert intérieur, lorsque les mots sonnent creux et que tout manque de relief,

         Enracine en nous un souffle neuf !

Aux jours de lassitude, où nous sommes épuisés par ce que nous vivons et plus encore par ce que nous ne vivons pas,

         Enracine en nous un souffle neuf !

Aux jours de solitude, lorsque le chemin vers les autres semble interminable ou barré,         Enracine en nous un souffle neuf !

Aux jours de maladie, lorsque notre corps se dérobe et que nous nous demandons pourquoi,

         Enracine en nous un souffle neuf !

Aux jours de déchirement, lorsque les eaux troubles de la culpabilité font des vagues en nous,

         Enracine en nous un souffle neuf !

Aux jours de désespérance, lorsque doutant de toi et de nous-mêmes, nous retrouvons nos vieilles ornières…

         Enracine en nous un souffle neuf !

Dieu plus grand que notre cœur, emmène-nous sur les ailes de ta tendresse ! Il est temps de respirer plus large, au rythme de ton Souffle. Amen  Notre Père

 

Cantique final  : Que la grâce de Dieu AEC 882

 

Envoi – Bénédiction

Toi qui es présent dans nos cœurs Toi qui es présent dans nos viesGuide nos pas vers la lumière Guide nos pas vers le jourGuide nos pas vers la joie Guide nos pas vers la paixGuide nos pas vers les autres Guide nos pas vers l'amitiéEsprit de Dieu souffle de vie Esprit de Dieu souffle d'amourAgit en chacun et chacune de nousQue Dieu trois fois saint vous bénisse et vous garde.

Allez en paix. Amen

 

Postlude à l’orgue

113 vues

Comments


bottom of page