top of page

Panier garni des Moissons avec une belle église décorée !


Accueil Soyez tous les bienvenus pour cette fête des récoltes et des moissons.

La fête des récoltes et des moissons est pour nous l’occasion de dire merci à Dieu pour les fruits, les légumes, les aliments et tous les bienfaits dont il nous comble ; sans oublier toutes nos récoltes, le salaire de notre travail, notre labeur qui nous rapporte de quoi pouvoir subvenir à nos besoins.


CHANT gestué : La ronde des légumes ( support tél- ampli)


Alors que nous soyons pomme de terre, salsifi, cornichon ou chou-fleur, Dieu nous souhaite la bienvenue, aux grands et aux petits. Les enfants du Club resteront avec nous, ils vont bricoler autour de l’automne et des honorés du jour, les papis ! Les jeunes du catéchisme 1ère année recevront aussi leur Bible ce matin.


Toutes nos récoltes nous incitent aussi à être généreux et à partager avec d’autres; lors de ce culte, nous nous souviendrons aussi que les choses matérielles sont importantes, mais qu’elles ne suffisent pas pour combler une vie d’homme et lui donner du sens.

Oui, nous voulons nous laisser rappeler que l’être humain ne vit pas que de pain seulement, mais qu’il a aussi besoin de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ; parole de vie ; parole d’amour ; parole d’espérance ; parole d’éternité.

Le mot d’ordre de ce dimanche et de toute la semaine nous dit, avec le Psaume 145 : Les yeux sur toi, les affligés espèrent tous, tu leur donnes la nourriture au temps voulu. Psaume 145.15


CHANT : Et chantent les prés AEC 718 2 strophes

Louange

P : Remerciez le Seigneur ! Pour la moisson et pour la fête.

Ass : Oui, je veux dire merci au Seigneur pour les récoltes, les fruits et les légumes

P: Du haut du ciel, Seigneur, tu nous arroses d’eau et de soleil et tu remplis la terre de tes bienfaits.

A : Tu fais pousser l’herbe pour les troupeaux, tu fais grandir les plantes pour les humains.

P : Seigneur, tous, animaux sauvages et animaux domestiques, hommes et femmes, enfants comptent sur toi pour avoir à manger au bon moment.

A : Remerciez pour les rires des enfants, pour les câlins du soir avant de dormir,

pour le travail et pour le sommeil qui permet de repartir chaque matin.

Tous: Chantons au Seigneur et disons-lui merci!


Répons : Tout dit qu’il est merveilleux AEC 724/1-2


Après le temps de la reconnaissance et du MERCI, disons aussi à Dieu le Créateur et au Christ notre frère ce qui nous sépare d’eux et ce qui nous sépare de tous nos frères en humanité.


Pénitence :

Seigneur, dans la Bible, nous entendons ce passage d’Evangile où l’on entend nos angoisses quotidiennes :

Qu’allons-nous manger, qu’allons-nous boire ?

Tu le vois comme nous, de quoi manquons-nous en regardant cet autel ? Ici, sous nos latitudes, nous avons à manger en abondance – mais ne savons pas les utiliser de manière raisonnable et responsable. Encore aujourd’hui, toutes les 4 secondes, des hommes, des femmes et des enfants meurent de faim.

Seigneur, prends pitié pour notre gaspillage, pour notre frénésie d’achats et notre solidarité qui a ses limites.

Seigneur, pardonne-moi lorsque je ne pense qu’à moi, tel un égoïste qui pense seulement à ses misères et qui oublie de plus dures réalités dans le reste du monde. Prends pitié de moi, excuse-moi, pardonne-moi! Temps de silence…


Répons : Seigneur reçois, Seigneur pardonne AEC 407, 1


Annonce de la grâce : Evangile du jour ( lecteur CP)

Evangile de Marc 8, 1-9


8 En ces jours-là, une foule nombreuse s'étant de nouveau réunie et n'ayant pas de quoi manger, Jésus appela les disciples, et leur dit:

2 Je suis ému de compassion pour cette foule; car voilà trois jours qu'ils sont près de moi,

et ils n'ont rien à manger.

3 Si je les renvoie chez eux à jeun, les forces leur manqueront en chemin;

car quelques-uns d'entre eux sont venus de loin.

4 Ses disciples lui répondirent: Comment pourrait-on les rassasier de pains, ici, dans un lieu désert?

5 Jésus leur demanda: Combien avez-vous de pains? Sept, répondirent-ils.

6 Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit, et les donna à ses disciples pour les distribuer; et ils les distribuèrent à la foule.

7 Ils avaient encore quelques petits poissons, et Jésus, ayant rendu grâces, les fit aussi distribuer.

8 Ils mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient.

9 Ils étaient environ quatre mille. Ensuite Jésus les renvoya.


CHANT : Mon Dieu est bon (accordéon)


Remise de la Bible aux nouveaux inscrits au catéchisme de 1ère année.

(vous êtes nos jeunes pousses, on va essayé de semer, de planter en vous les graines de la foi en découvrant la Bible… une vieille histoire avec des joies, des peines, des réussites, des échecs, la vie, la mort… une histoire qui remonte aux patriarches, Abraham le père des croyants jusqu’à aujourd’hui…

Une foi ancienne, mais toujours actuelle… c’est ce que nous dit le prochain chant.


CHANT Il est une foi ancienne 3 strophes Rec Alléluia 52-09


Message

Ce dimanche des Moissons, fête des Récoltes, veut nous aider à 2 choses: tout d'abord à partager nos biens et ensuite savoir dire ce petit mot qu'on a souvent du mal à dire, ou qu'on oublie de dire: MERCI.

Grâce au soleil, à la pluie, aux insectes pollinisateurs, les abeilles par exemple, la terre a pu produire des bonnes choses. La nature c'est bien mais il faut rajouter aussi le travail de l'homme: si je plante des graines de courgettes ou de carottes et que je ne retourne plus au jardin, c'est sûr que mes graines ne vont rien donner !

Cet été, on a râlé: d'abord on a eu trop chaud, canicule puis fin juillet, début aôut,c'était de la pluie pendant 3 semaines, et là encore on a ralé! Puis la grêle qui a abimé fleurs et potagers.

En dehors du jardin, j'en connais qui râlent aussi quand ils perdent aux jeux de société par exemple. Même quand ils jouent seul, à un jeu, ils arrivent encore à râler!//

Connaissez-vous ce jeu? ( le fameux rubiks cube)

Connaissez-vous cet homme? Non ce n'est pas Erno Rubik inventeur du Rubik's cube en 1974!

C'est la photo de Tamashi Maburagi, un inventeur japonais, qui a présenté une version simplifiée du célèbre Rubik’s Cube lors d'un salon à San Francisco. Baptisée « Rubik’s Cube monochrome blanc », toutes les faces du cube sont de la même couleur: il a fait de lui un millionnaire en quelques jours: chacun peut résoudre la solution! Un Rubik's cube accessible à tous, plus de frustration pour ne pas être découragé et pouvoir goûter à la joie de comprendre.

C'est à peu près le même but que poursuivait Martin LUTHER lorsqu'il a traduit la Bible dans la langue du peuple: les gens ne savaient pas lire le latin ou le grec, ou l'hébreu et du coup, le clergé, l'Eglise en ont profité pour raconter ce qu'ils voulaient!

Rendre la Bible accessible, pour que chacun puisse goûter à la joie de comprendre la Parole de Dieu. Dieu lui-même devient donc accessible, et ça, ça change tout!

Pour ce culte de famille de rentrée, je me suis dit que j'allais vous partager une belle histoire en lien avec votre matériel scolaire. En lien avec l'eau aussi, élément vital pour nos récoltes… C'est l'histoire d'une abeille, en tout cas d'une femme dont le prénom signifie abeille en hébreu: c'est Rébecca.

Depuis plusieurs semaines, elle voyage sur le dos d'un chameau. Harân, la ville où elle a grandi, est bien loin désormais. Elle ne reverra peut-être plus jamais sa famille. De nombreuses questions doivent se bousculer dans sa tête, surtout maintenant qu’elle arrive presque au terme de son voyage.

La caravane a traversé une grande partie du pays de Canaan et elle progresse maintenant à travers le Négueb, une région moins fertile. Rébecca aperçoit des moutons.

Celui qui guide la caravane, un homme âgé, connaît très bien les lieux. Il est impatient d’annoncer la bonne nouvelle à son maître : Rébecca va devenir la femme d’Isaac; fils d'Abraham, le père des croyants.

La vie de Rébecca est sur le point d’être bouleversée. Pourtant, tout a commencé de façon assez ordinaire. Elle a grandi en Mésopotamie, dans la ville de Harân ou dans ses environs. Ses parents étaient différents des autres habitants : ils adoraient YAWEH, le Dieu de la Bible et non le dieu-lune Sîn (Genèse 24:50).

Rébecca était une très belle jeune femme, pleine de vie, mais pas superficielle. Sa famille était plutôt riche pour avoir des serviteurs, mais Rébecca n’a pas été élevée dans du coton, comme une princesse. Au contraire, elle a été habituée à travailler dur. Comme beaucoup de femmes de cette époque, elle s’acquitte de nombreuses corvées, entre autres, aller chercher de l’eau.

En début de soirée, c'était il y a quelques semaines, elle a hissé une jarre sur une épaule et elle a marché jusqu’au puits près de son village

Ce soir-là, alors qu’elle remplissait sa jarre, un homme âgé vint à elle en courant.

« Donne-​moi, s’il te plaît, une petite gorgée d’eau de ta jarre. »

Ce n’est pas grand-chose et c’est si gentiment demandé ! Rébecca devine que l’homme a fait un long voyage. Abaissant aussitôt sa jarre, elle lui donne à boire, non pas une petite gorgée, mais une grande quantité d’eau fraîche. Elle remarque qu’il a dix chameaux agenouillés non loin de là et que l’abreuvoir n’a pas encore été rempli. Elle voit sans doute que l’homme l’observe d’un regard bienveillant, et comme elle souhaite être aussi généreuse que possible, elle lui dit : « Pour tes chameaux aussi je vais puiser de l’eau jusqu’à ce qu’ils aient fini de boire

Un chameau assoiffé peut boire plus de 100 litres d’eau ! Par humanité, par amitié, par solidarité, Rebecca était prête à travailler aussi dur que nécessaire pour être hospitalière envers cet étranger.

Rébecca se rend sûrement compte que l’homme âgé la regarde maintenant avec insistance. Il n’y a rien de déplacé dans ce regard ; c’est plutôt un regard qui traduit son étonnement, son émerveillement et sa joie. Quand elle a fini de donner à boire aux chameaux, le vieil homme lui offre des cadeaux : de précieux bijoux ! Puis il lui demande : « De qui es-​tu la fille ? Apprends-​le-​moi, s’il te plaît. Y a-​t-​il de la place à la maison de ton père pour que nous passions la nuit ? »

Cet homme âgé, serviteur d’Abraham, c'est Éliézer.

Éliézer et les siens arrivent ainsi cher les parents de Rebecca: ces derniers leur offrent un repas.

Mais avant de manger, le vieil homme leur explique le but de sa visite. Il leur raconte que Dieu a largement béni Abraham au pays de Canaan et qu’Abraham et Sara ont eu un fils, Isaac, qui va hériter de tous leurs biens. Abraham lui a confié une mission de première importance : il doit trouver une femme pour Isaac!

Éliézer explique ensuite à ses hôtes qu’en arrivant aux abords de Harân, leur village, il a prié Dieu. Il lui a demandé de choisir la jeune femme qu’Isaac épouserait. Comment ? La femme que Dieu choisirait pour Isaac viendrait au puits. Quand Éliézer lui demanderait de l’eau, elle lui proposerait non seulement de lui donner à boire, mais aussi d’abreuver ses chameaux (Genèse 24:12-14). Et qui est venu au puits et a agi exactement ainsi ? Rébecca ! Imaginez ce qu’elle doit ressentir lorsqu'elle entend l’histoire qu’Éliézer raconte à sa famille !

Rébecca est à la croisée des chemins. Que va-​t-​elle dire ? Elle déclare tout simplement : « Je suis prête à partir » (Genèse 24:58).

Là voilà donc à dos de chameau, depuis plusieurs semaines. Un voyage de 800 km.

Alors que la caravane progresse à travers le Négueb et que le crépuscule commence à tomber, Rébecca aperçoit un homme qui marche dans la campagne. Il a l’air pensif, en pleine réflexion. La Bible raconte qu’aussitôt, Rébecca « saut[e] à bas du chameau », peut-être sans attendre que l'animal se mette sur ses genoux. Elle demande à son vieux guide : « Qui est cet homme qui marche dans la campagne à notre rencontre ? »

Elle apprend que c’est Isaac, un homme tendre et sensible.

Mais comment les choses vont-​elles se passer entre eux, eux qui ne s'étaient encore jamais vus ? Vous voyez, l'émission "Mariés au premier regard" n'a rien inventé!

En toute simplicité, la Bible déclare : « Il en tomba amoureux » (Genèse 24:67 ; 26:8).

Et je vous disais que cette histoire a quelque chose à voir avec du matériel scolaire, que vous utilisez tous les jours à l'école!

L'histoire de Rebecca, la verseuse d'eau, a servi de logo à une marque célèbre de papèterie:

Les papiers Clairefontaine, basée dans les Vosges.


CHANT Psaume de la Création 3 strophes



Introduction à l’offrande

C’est à notre tour maintenant de dire merci, de nous montrer reconnaissants pour tout ce que nous avons reçu. Et nous allons le faire de deux manières : dans la prière tout de suite puis tout à l’heure en sortant de l’église, d’une façon bien concrète en offrant un peu de ce que nous avons pour l’annonce de l’Evangile et la solidarité avec nos frères et sœurs en Christ.

Offrande : pour le Séminaire protestant à Strasbourg- Stift


Prière d’intercession

Seigneur, reçois favorablement notre offrande à venir, comme signe de notre reconnaissance et de notre engagement à ton service. Nous l’offrons pour l’annonce de ton Evangile et la solidarité avec nos frères et nos sœurs. Amen.


Seigneur, aujourd’hui, c’est la fête des récoltes, c’est le dimanche où nous te disons notre reconnaissance pour tous les biens et toutes les joies dont tu nous combles.

Seigneur, nous te disons merci pour la nourriture sur notre table. Apprends-nous la joie du partage, pas seulement en théorie mais aussi en pratique.

Seigneur, nous te disons merci pour toute ta création : pour le soleil et la pluie, pour les fleurs sauvages et les légumes du potager, pour les arbres des forêts et les fruits du verger. Apprends-nous à agir avec sagesse et respect pour ne pas détruire ce que tu as créé.


Seigneur, nous te disons merci pour l’affection dont nous sommes entourés, pour nos proches, famille de sang, nos frères et sœurs en Christ, nos amis.


Et comme Jésus-Christ l’a enseigné à ses disciples nous te disons :

Notre Père, qui es aux cieux...


Chant final : Merci pour ce matin de vie ! 2 strophes Rec Alléluia 42-09



Bénédiction :

« Que le Dieu créateur, qui nous a données toutes choses, vous bénisse et vous garde, Le Père, le Fils et le Saint Esprit. »


POSTLUDE


102 vues

Comments


bottom of page