top of page

JUBILATE: culte de présentation

Dimanche  21 avril 2024

Culte de présentation des confirmands « Jubilate »

 

Prélude à l’orgue.

Mots de bienvenue adressés par le pasteur et les 3 confirmands 

  Léonie : Bienvenue à vous qui êtes là ce matin pour nous soutenir pour ce culte de présentation. Nous sommes 3 confirmands cette année : Justine, Osias, et moi-même Léonie

 

 Osias: Merci à nos familles, parents, paroissiens de la paroisse de Lingolsheim d’être là. C’est un culte spécial, avec des noces de diamants : 60 ans de mariage, Renée et Jacques SERRES !

 

Justine : Nous saluons aussi la famille de Thibault URLACHER, qui va être baptisé ce matin. Par son baptême, nous nous rappellerons aussi des promesses contenues dans notre baptême.

 

JPS/ Bienvenue à tous : Le thème de ce dimanche, 3ème après Pâques, c’est JUBILATE, jubilez, soyez en joie !

Le mot d’ordre nous dit : « si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là » 2 Cor.5/7 Alors chantons ensemble ce premier chant : Le Christ est ressuscité

 

CHANT : Le Christ est ressuscité (mélodie Pour cet immense bonheur) 3 strophes orgue et accordéon

 

1.   Le Christ est ressuscité, Alléluia, comme il l’avait annoncé Alléluia !

Il nous a donné sa joie, Alléluia, même cloué sur la croix, Alléluia.

 

2.   Pour chaque homme chaque jour, Alléluia, il partage son pain d’amour Alléluia. Près de son Père, il attend, Alléluia, Ceux qui gardent un cœur d’enfant, Alléluia.

3.   Que tu sois petit ou grand, Alléluia, il est là te bénissant, alléluia ;

Que tu sois petit ou grand, Alléluia, redis que son Nom est grand, Alléluia.

 

LOUANGE

Psaume 66  : en alternance 3 confirmands – assemblée

 

1 : Acclamez Dieu, gens du monde entier.

Célébrez son nom glorieux, honorez-le par vos louanges. 

2 Dites à Dieu : "Combien ce que tu fais est impressionnant !

Face à ton immense puissance tes ennemis abandonnent toute fierté.

3 Que les gens du monde entier s'inclinent jusqu'à terre devant toi, qu'ils te célèbrent par leurs chants, oui, qu'ils te célèbrent, Seigneur ! "

Soyons en joie pour ce haut fait. Il règne avec énergie pour toujours.

1 Des yeux il surveille les nations :

2 : que les rebelles ne fassent pas les fiers

3 + tous : Peuples, remerciez notre Dieu, louez-le à pleine voix. 

 

Répons : Je louerai L’Eternel AEC 151/1+4

 

Pénitence: (  lecteurs KT préconfs)

JPS : Présentons-nous devant Dieu avec nos faiblesses:

 

1)   J’ai cueilli une fleur sur le bord du chemin.

Je l’ai serrée contre moi

pour la garder

Rien que pour moi.

Mais la fleur s’est fanée.

 

2)   Un ruisseau traversait mon jardin.

J’ai construit un barrage

pour le garder

Rien que pour moi.

Mais le ruisseau a tari.

 

3)   J’ai attrapé un rossignol sur une branche.

Je l’ai mis dans une cage

pour le garder

Rien que pour moi.

Mais le rossignol est mort.

4)   Voilà l’image de nos relations avec la création, et avec nos frères en humanité…dans nos façons d’exister, nous aimons confondre « Aimer » avec « Posséder l’autre ».

JPS Pour tous ces manquements, prends pitié de nous, ô Seigneur

.

Répons : Prends pitié de nous ô Seigneur(sur la mélodie de Kumbaya AEC 609)

 

                 

Annonce du pardon :

 

Recevez le pardon de Dieu qui s’exprime en ce jour dans le mot d’ordre de ce dimanche Jubilate :

 

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, le monde ancien est passé, voici qu’une réalité nouvelle est là. »  2 Cor 5, 17

 

Répons : Nos cœurs te chantent AEC 255, 1 strophe

 

 

LITURGIE DE BAPTEME de Thibault URLACHER

( Chloé et Dorian, parrain Clément, parrain 2 Augustin)

 

Chant de baptême: Seigneur dirige et sanctifie AEC 568, 1 strophe

 

Prière : (3 lecteurs KT : confirmands)

 

1)   Nous te louons, Père,

toi qui es Seigneur de toutes choses,

toi qui es notre créateur,

toi qui est l’auteur de ce qui existe.

 

2)   Nous tendons nos mains vers toi.

Nous élevons notre esprit vers toi.

Nous t’en prions:

envoie sur  nous ton Esprit-Saint;

 

3)   Donne-nous de comprendre les Ecritures,

Et de de trouver dans les pages de la Bible.

         Tu nous donnes la paix et la joie par Jésus, merci car tu es proche de nous. Amen

 

Lectures bibliques ( 2 lecteurs KT)

 

L.1 : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre/ La terre était informe et vide,

L.2 : Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme,Mais l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux

L.1 : Dieu dit : que la lumière soit ! » Et la lumière fut.

L.2 : Dieu vit que la lumière était bonne et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres, il appela la lumière « jour » et les ténèbres « nuit ».Il y eut un soir et un matin, ce fut le premier jour.

L.1 : Dieu dit : qu’il y ait une étendue pour séparer les eaux d’en haut, de celles d’en bas.

L.2 : Il en fut ainsi.Dieu appela  l’étendue : « ciel ».Il y eut un soir et un matin et ce fut le second jour.

L.1 : Dieu dit : que les eaux qui sont en dessous du ciel s’amassent en un seul lieu et que la partie sèche apparaisse.

L.2 : Il en fut ainsi et Dieu appela la partie sèche « terre » et il appela « mer » l’étendue des eaux. Et Dieu vit que cela était bon. »

L.1 : Puis Dieu créa les humains à sa ressemblance. Il les créa et femmes

JPS Puis il les bénit en leur disant : « Ayez des enfants, devenez nombreux, peuplez toute la terre et dominez-la ; soyez les maîtres des poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre. » 31 Dieu constata que tout ce qu'il avait fait était une très bonne chose. Le soir vint, puis le matin ; ce fut la sixième journée.

2 1 Ainsi furent achevés le ciel, la terre et tout ce qu'ils contiennent. 2 Dieu, après avoir achevé son oeuvre, se reposa le septième jour de tout son travail. 3 Il fit de ce septième jour un jour béni, un jour qui lui est réservé.


2) Evangile de Jean 15, 1-8

Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.

Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.

Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. 

Message

Prédication Jean 15 : Le cep et les sarments, proposée par les confirmands

Lecteur 1 : Lors de notre parcours de catéchisme, nous avons lu plusieurs passages de la Bible. Nous avons travaillé sur les paraboles : on peut dire aussi images, comparaisons, métaphores dans lesquelles Jésus compare le Royaume de Dieu avec des éléments du quotidien. L’Evangile du cep et des sarments est bien connu tous ceux qui vivent dans une région où pousse la vigne, c’était le cas en Palestine, c’est aussi le cas en Alsace !

Lecteur 2 : Tout-à-fait ! C’est pourquoi je vais vous raconter une autre histoire maintenant : au 4ème siècle, un légionnaire romain se convertit au christianisme, il s'appelait Martin et devint évêque de Tours. Pour évangéliser sa région, Martin établit sur les bords de la Loire un certain nombre de couvents dont celui de Marmoutier.

Lecteur 3 : Marmoutier ? Comme Marmoutier le long de la RN 4, avec son abbatiale romane en grès avec un super orgue à l’intérieur ?

Lecteur 2 : Oui, ça s’écrit tout pareil, sauf que mon Marmoutier à moi, il est en Touraine… à quasi 800km de ton Marmoutier qui est le long de la RN 4 avec son abbatiale romane et son super orgue à l’intérieur… Bon, je peux continuer mon histoire, si ça ne dérange pas Madame ?

Lecteur 3 : Fais un signe au lecteur 2 pour qu’il continue son histoire…

Lecteur 2 : Merci ! Donc je continue mon histoire.  Les moines de Marmoutier se mirent donc à défricher les coteaux et plantèrent les premiers pieds de vigne.

Ils les laissèrent pousser au gré de la nature et  récoltaient ce qu'ils pouvaient.

Lecteur 3 : au p’tit bonheur la chance quoi !

Lecteur 2 : Oui, si on veut, au p’tit bonheur la chance quoi ! Je peux continuer ma story ?

Un jour, ces moines eurent une très mauvaise surprise : leurs ânes s'étaient échappés et avaient envahi le vignoble et broutaient en toute innocence les feuilles et les jeunes pousses de la vigne. Les moines les chassèrent à coups de bâton en se disant que cette année, la vigne ne donnera pas grand’chose et que les ânes avaient ravagé la récolte à venir !

Lecteur 1 : ben, cette année, les viticulteurs, ils s’inquiètent aussi à cause du froid…ce matin encore, ça caille Enfin, c’est ce que j’ai vu aux infos !

Lecteur 2 : ( en regardant le lecteur 1) : si vous vous y mettez à deux, ça va être compliqué pour ces braves gens de suivre mon histoire…

Lecteur 1 : pardon, Monsieur l’orateur… J’essayais de faire un lien avec l’actualité. Dans ses prêches, notre pasteur, il fait souvent ça ! Actualiser !  Le journal dans une main, la Bible dans l’autre !

Lecteur 3 : C’est pas nouveau comme truc. Déjà Karl Barth faisait ça…

Lecteur 1 : Karl qui ?

Lecteur 3 : Karl Barth, un pasteur et théologien suisse du début du 20ème siècle…Le père de la dialectique ! Il ressemblait à ça…

Lecteur 1 : pas tout-à-fait le même look que le pasteur de Lingo quand même…

Lecteur 2 : bon, je peux finir avec mon histoire d’ânes qui s’étaient goinfrés avec les feuilles de vigne au 4ème siècle près de Tours ?

Lecteurs 1 et 3 : font un geste de la main pour qu’il raconte la suite

Lecteur 2 : Donc, les moines eurent peur que la vigne ne donnerait rien de bon à cause des ânes  et des ceps maltraités. Mais quel ne fut  pas l'étonnement des moines de constater, en septembre, que les ceps grignotés par ces ânes étaient précisément  ceux qui portaient les plus belles grappes. On dit que ces moines apprirent ainsi l'art de la taille et de l'effeuillage.

Lecteur 1 : Il me semble important de rappeler ici que la vigne vient historiquement des pays d'Orient, et que Jésus connaissait sans doute la technique de la taille. Ainsi que ces disciples comparés ses à des sarments destinés à porter du fruit.

Lecteur 2 : Sans doute ! Reste donc à expliquer quel est le sens de cette parabole ! Dans la vigne du Seigneur, il y a des ceps délicieux, qui portent beaucoup de fruits.

 

Lecteur 3 : La vigne, c’est vous ! Il y a parmi vous des êtres infiniment généreux, débordants d'affection et qui produisent en abondance des fruits

 

Lecteur 1  Des fruits d’amour, de joie, de paix, de bonté, de douceur.

Mais pour arriver à produire ces bons fruits, il aura fallu de la patience, de l’éducation… Faire des efforts et passer aussi par des épreuves sans doute !

  

Lecteur 3 : Beethoven, Ludwig van pour les intimes, le compositeur, était devenu sourd quand il composa sa plus belle symphonie, la 9ème.

Dieu avait cruellement frappé le musicien, lui enlevant un de ses sens les plus essentiels,  l’ouïe ; mais c’est grâce au silence, et à ce handicap, que le talent de l’artiste était arrivé à sa pleine maturité, faisant de lui un compositeur exceptionnel !

 

Lecteur 2 : Aujourd’hui, la taille des vignes se fait avec un sécateur.

On coupe la branche; c'est net.

Les sécateurs, comme les ciseaux,  ont deux lames: l’Ancien Testament et le Nouveau Testament : la Parole de Dieu.

Cette Parole peut nous guider, nous relever, nous donner de la joie chaque jour.

 

Lecteurs 1+2+3 : AMEN

 

Chant Béni soit le Seigneur AEC 249, 1-3

 

Bénédiction du mariage de Renée et Jacques SERRES, 60 ans !

Prière de bénédiction.

 

 CHANT : Tu es là au cœur de nos vies, AEC 614, 1ère  strophe

 

Intercession par les jeunes du KT…

1)   Dieu notre Père, nous te prions pour tous ceux que la vie a déçus ou blessés, tels les malades, les chômeurs, les personnes âgées, les personnes handicapées.

 

2)   Nous te prions aussi pour ceux qui sont dépourvus de tout, de confort, d’amitié, de tendresse,…

 

3)   Seigneur, apprends-nous à t’aimer toi, notre prochain mais aussi nous-mêmes, comme tu nous as aimés, car nous savons tous à quel point cela est difficile. Donne-nous la force d’y parvenir.

 

4)   Reçois nos demandes personnelles dans le secret de nos cœurs…(silence)

 

 

Notre Père

 

 

CHANT d’envoi : Seigneur tu cherches tes enfants AEC 536, 1+5

 

Bénédiction : Que rien jamais ne vous fasse souffrir ou pleurer, au point d'en oublier la joie du Christ ressuscité...

Que la joie de Jésus soit force en vous, et entre vous, lien de paix, d'unité et d'amour !

 

Allez dans la joie et dans la paix et que Dieu vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.    

 

Postlude 

76 vues

Comentários


bottom of page